Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Éditorial

Depuis sa création, notre Festival s’est fait une réputation d’éclectisme dans sa programmation.
 À la lecture de ce rendez-vous obligé et annuel qui est l’éditorial, le mot éclectisme est avec celui de diversité l’un des plus souvent cité.
L’éclectisme s’applique à notre démarche esthétique, la diversité culturelle s’entend à nos choix éthiques. Dans l’éthique de notre Festival nous comprenons aussi bien le mouvement qui nous porte vers les publics qui ont délaissés les salles de cinéma (pour des raisons économiques, sociales, psychologiques mêmes), comme vers les professionnels du Sud (avec les 14ème fonds d’Aide au développement du Scénario et Cinéma en Mouvement 5).

Cette année le Festival propose donc une belle variété de voyages vers les territoires du cinéma et de rencontres avec les personnalités marquants qui le font.
 Trois rétrospectives nous mènent vers les Amériques. Sur les traces de Pancho Villa et Emilano Zapata, nous exposerons et interrogerons le cinéma et sa représentation de la Révolution mexicaine (du Mexique à Hollywood en passant par l’Italie et la France). Le thème l’Acteur à l’œuvre nous mettra en contact avec les grandes figures de l’Actors Studio qui ont donné naissance au Nouvel Hollywood.
 Retour vers l’Europe avec la visite guidée des Studios de Yesilçam, cet ensemble si productif né dans le quartier de Beyoglu à Istanbul et qui vit la naissance d’immense stars : Yilmaz Güney et bien surTürkan Soray. Ce travail rétrospectif serait incomplet si nous n’avions décidé de saluer les quarante ans de travail de restauration (et sauvetage du patrimoine du XXème siècle) accompli par les Archives françaises du Film-CNC.

Rencontres en ce 29ème Festival avec ceux qui permettent à nos rêves de devenir réalités : Türkan Soray, immense star du cinéma turc et réalisatrice de talent, Guillermo Arriaga, écrivain et scénariste, réalisateur que les cinémas des deux côtés du Rio Grande s’arrache,Jeon Soo-il l’un des plus talentueux réalisateurs indépendant de Corée du Sud, un cinéaste qui tend à l’universel et dont l’œuvre n’a pas fini de surprendre. Flora Gomes, cinéaste dont la générosité du regard n’a d’égale que la passion contagieuse du cinéma.

Jean-Pierre Garcia
Directeur du Festival international du film d’Amiens

- 

- 

- 

- 

Cinéastes, comédiens, producteurs, professionnels et cinéphiles sont, au fil des ans, fidèles et attentifs à la programmation éclectique et originale du Festival international du Film d’Amiens tout comme aux nombreux rendez-vous professionnels qui s’y déroulent.
  Cette 29ème édition ne déroge pas à la règle et propose une sélection de films exigeante venue des quatre coins du monde mêlant les territoires et des identités culturelles, mêlant aussi les générations de cinéastes, jeunes talents comme maîtres incontestés, mêlant enfin les différentes époques du cinéma, des œuvre patrimoniales comme celles de la création contemporaine. Les différentes compétitions- qui proposent des films inédits et rares mais aussi les rétrospectives, l’Actors studio et le nouvel Hollywood, celle qui nous emmènera sur les traces de Pancho Villa et d’Emiliano Zapata, à l’heure où le Mexique fête les 100 ans de sa révolution, ou bien encore en explorant les plus anciens studios de cinéma turcs seront autant d’occasions pour le public de découvrir ou redécouvrir un cinéma singulier et qui se développe souvent en dehors des sentiers battus. Tout comme les hommages qui seront rendus à Turkan Soray, à Guillermo Arriaga à Flora Gomes et à Jeon Soo-il.

L’angle du Festival, ouvert aux cinématographies émergentes des cinq continents, améliore la connaissance du monde dans lequel nous vivons. En soulignant les expressions et les identités, en dévoilant la diversité cinématographique, en favorisant la circulation des films, le Festival d’Amiens est exemplaire dans le combat que mène le CNC pour soutenir les films qui demeurent difficiles à faire exister dans certains pays grâce notamment à sa politique de coopération mise en place avec le Fonds Sud. Le CNC est donc fier de soutenir une manifestation qui porte haut l’ambition que nous prêtons au 7ème art.

Je remercie donc chaleureusement Jean-Pierre Garcia et l’équipe organisatrice du Festival, pour leur engagement et leur curiosité aiguisée. Je forme le voeu que cette 29ème édition connaisse un succès mérité grâce à un programme prometteur en découvertes, et je souhaite à tous les festivaliers d’excellentes projections.

Véronique Cayla
Directrice générale du CNC

- 

- 

- 

- 

Pour cette 29ème édition du Festival International du Film d’Amiens, Jean Pierre Garcia profite de l’Année de la Turquie en France pour nous présenter les studios de Yesilçam dans sa série :« Les grands studios du Monde » et rendre un hommage à l’une de ses stars, l’actrice populaire Türkan Soray.
  Les beautés (forcément) voluptueuses n’étant pas le seul appât d’un festival reconnu pour sa grande tenue culturelle, un hommage sera aussi rendu à l’une des figures majeures du cinéma africain, le réalisateur guinéen Flora Gomes.
  Un détour (en fait un véritable ancrage) sur le continent latino-américain préfigurera la célébration en 2010 en France et dans le cadre du Festival d’Amiens en particulier du Bicentenaire de l’Indépendance des pays d’Amérique Latine : Le Mexique sera ainsi à l’honneur avec ses figures tutélaires, Pancho Villa et Emiliano Zapata dans des films souvent inédits qui viendront compléter la vision de leurs voisins du nord, Elia Kazan notamment.
 

Enfin, et de manière non exhaustive, pour un festival dont la diversité du programme assure son succès populaire, le Fonds d’Aide au Développement du Scénario sera le rendez vous incontournable des professionnels du Sud.
  C’est à Amiens, en Picardie… et la Direction Régionale des Affaires Culturelles souhaite au Festival que la réussite d’une recette désormais éprouvée soit à nouveau confirmée.

Marie-Christine de la Conté
Directeur régional des Affaires culturelles de Picardie Ministère de la Culture et de la Communication

- 

- 

- 

- 

- 

De nouveau et pour notre plus grand plaisir, le Festival international du film d’Amiens ouvre par le cinéma les portes du dialogue interculturel auquel l’Université est foncièrement attachée.

L’ambition de l’Université de Picardie Jules Verne est de répondre tant aux besoins de formation que de contribuer à l’épanouissement personnel du plus grand nombre de picards. L’ouverture culturelle relève ainsi de cette ambition.

C’est pourquoi l’Université de Picardie Jules Verne s’honore d’être partenaire, depuis l’origine, de cette magnifique aventure et se souvient toujours avec émotion que les premiers festivals furent initiés par des étudiants.

Merci au Festival international du film d’Amiens de permettre au public, et tout particulièrement aux étudiants, de découvrir des cinématographies peu connues ou peu diffusées, venues du monde entier.

Merci aux organisateurs de cette médiation interculturelle et de cette ouverture sur de nouveaux horizons qu’est le Festival international du film d’Amiens.

L’Université de Picardie Jules Verne, partenaire de sa démarche, souhaite pleine réussite à sa 29ème édition.

Georges Fauré
Président de l’université de Picardie Jules Verne.

home
2009