Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Douze titres sont proposés, en cette 29e édition. Douze titres qui composent autant de voyages à travers les genres cinématographiques.
Voyages au sens propre d’abord : un road movie en Oklahoma dans Barking Water, la dernière balade d’un indien creek à travers les plaines et forêts ancestrales.
De même Chaque jour est une fête ! est un périple de Beyrouth vers l’intérieur du Liban. Trois femmes tentent de rejoindre la prison où sont leurs proches. Aller-retour met en scène l’errance de deux jeunes filles que tout sépare, du Sud au Nord du Mexique.
De l’Algérie vers le nouveau « paradis » espagnol, les migrants empruntent une barque. De telles proies faciles pour les trafiquants sont le sujet d’Harragas. C’est également en barque que sera tenté le voyage de Motu, jeune contrebandier iranien du Golfe Persique, héros involontaire de Sois calme et compte jusqu’à sept.
Voyages au sens figuré, ceux de Castro, dont la vie est une course-poursuite permanente, un gigantesque jeu de rôle à l’échelle de Buenos Aires. Drôle de jeu aussi que celui des détours forcés (check-point oblige) dont est l’objet un couple de chrétiens palestiniens, le jour de leur mariage. Un jour de Grenades et Myrrhe.
Seuls Les Barons se refusent à courir ou voyager.
Ces jeunes venus avec leurs parents en Europe, aspirent à « ne pas user leur crédit de pas, celui dont tout être est dôté à sa naissance ».
Sur le ton de la comédie bien sûr !
Le ton est plus grave pour Dan et Aharon, deux Frères qui ont dû fuir l’Argentine et se retrouvent en Israël, 25 ans après. Pour mieux s’affronter : l’un est laïc, l’autre est un religieux orthodoxe… Il y a trente ans, Miguel Littin fut emprisonné dans le camp de Dawson, Isla 10, à l’extrème sud du Chili. Aujourd’hui, il ose mettre en scène le processus concentrationnaire, avec lucidité et espoir, malgré tout.
Dignité aussi que celle de ces trois femmes tunisiennes, protagonistes des Secrets. Avec maestria, un véritable thriller psychologique se met en place dans la dernière œuvre de Raja Amari.

home
Longs métrages