Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Le Festival international du film d’Amiens a inauguré en 2010 une nouvelle section compétitive, dédiée aux moyens métrages français. Ce format, parfois mal considéré, qui concerne des films d’une durée comprise entre 30 et 59 minutes, permet aux réalisateurs de raconter des histoires souvent plus complexes, qu’ils expriment dans un style se devant de tenir la longueur. Si le court métrage est un exercice très délicat, où il s’agit de concentrer le récit le plus possible, le moyen métrage exige les mêmes qualités de concision, tout en imposant le défi de tenir le spectateur en haleine sur une durée que menace la répétition ou l’ennui. Ce sont les mêmes questions qui se posent à tout réalisateur de long métrage. Or bien des moyens métrages n’ont pas grand-chose à envier à certains longs. Comme il s’en produit de plus en plus, et que les règlements drastiques des compétitions de courts métrages ne permettent pas toujours de les sélectionner, il fallait leur trouver une place (et une place de choix).

En ce domaine, le cinéma français fait preuve d’une réelle vitalité, si l’on en juge par la quantité et la qualité de la production de moyens métrages. Si le cinéma dit d’auteur prédomine, on y rencontre une grande diversité de ton, tant en fiction qu’en documentaire. De nombreux genres sont abordés, qui témoignent d’une créativité débordante. Les moyens métrages, bien qu’ils ne bénéficient pas d’une large distribution, ne sont pas des longs métrages par défaut. Ce sont des films pleins, beaux et passionnants. Le Festival d’Amiens s’est donc donné la mission d’en partager les plaisirs avec le public. Cette compétition est composée de huit films, soit huit manières de voir et de faire du cinéma en France.

home
Moyens métrages