Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Patrimoine | raretés et incunables

Avant-première, reprises et restauration de films appartenant à l’histoire et au patrimoine du cinéma mondial. Chaque année, un distributeur est distingué.

- 

Le 33e Festival international du film d’Amiens est l’occasion, au fil de ses hommages et rétrospectives, de profiter de raretés et d’incunables, constituant autant d’événements cinéphiles : les director’s cut de The Outsiders : The Complete Novel, le redux par Coppola de son classique de 1983, avec scènes supplémentaires et nouvelle musique, celui de The Terminal Man, film de science fiction adapté de Michael Crichton par Mike Hodges, mais aussi la nouvelle version de Goodbye Mum d’Asoka Handagama, présentée pour la première fois en France. Nous verrons également, en 35mm, les copies neuves de l’Eau froide et de demonlover d’Olivier Assayas, la copie rare du Bossu de Rome avec Gérard Blain (réalisé par Carlo Lizzani, disparu en octobre dernier), le tout premier film d’Asoka Handagama que l’on croyait perdu Moon Lady (jamais vu en dehors du Sri-Lanka). Mais encore le dernier film de Larry Clark, Marfa Girl, inédit en salles (le réalisateur ayant décidé de ne l’exploiter que sur internet ou dans les festivals). Quelques classiques du western présentés en 16mm (Tulsa, Terreur à l’Ouest) ou en 35mm (L’Or noir de l’Oklahoma). En 16mm également, le tout premier film réalisé par Lam Lê, Rencontre des nuages et du dragon. Enfin, l’avant première du Rendez-vous avec la peur de Jacques Tourneur restauré en numérique (avant sa sortie en Blu-Ray chez Wild Side) et la projection en 4K, la Rolls-Royce des projecteurs numériques, du chef-d’oeuvre de Blake Edwards, Diamants sur canapé. Sans parler des copies rares de documentaires retrouvés des grands noms du néoréalisme italien ou des copies 35mm des films de science-fiction mexicains. Des raretés à ne pas rater !

home
Si j’ai bonne mémoire