Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

- 

- 

-  Mais aussi...

- 

- 

- 

ALAMAR

Film également présenté dans la rétrospective « Lumières mexicaines ».

(de Pedro González-Rubio, Mexique, 2009)

Durant les vacances, le petit Natan retrouve son père au Mexique pour quelques jours. Tous deux embarquent en pleine mer, destination Banco Chinchorro, l’une des plus grandes barrières de corail de la planète.

BIG CITY

Film également présenté dans l’hommage à Djamel Bensalah.

(de Djamel Bensalah, France, 2007)

Un matin, aux confins du farwest, les enfants de Big City se réveillent orphelins, avec pour seule compagnie adulte un vieil alcoolique et l’idiot du village. Tous les enfants reprennent les métiers de leurs parents respectifs et construisent leur propre société.

DÔLÉ

Film également présenté dans l’hommage à Philippe Mory et la rétrospective « Cinéma gabonais ».

(de Imunga Ivanga, Gabon/France, 1999)

À Libreville, cinq enfant des rues décident de dévaliser le kiosque du “Dôlé”, la nouvelle loterie qui fait rêver toute la ville afin de réunir la somme nécessaire pour soigner la mère de l’un d’entre eux.

GREMLINS

Film également présenté dans l’hommage à Joe Dante.

(de Joe Dante, États-Unis, 1984)

Un inventeur offre à son fils un étrange animal : un mogwai qu’il nome Gizmo. Son ancien propriétaire, un vieil antiquaire du marché chinois, l’a bien mis en garde : il ne faut pas l’exposer à la lumière, lui éviter tout contact avec l’eau, et surtout, surtout ne jamais le nourrir après minuit...

LES DÉSASTREUSES AVENTURES DES ORPHELINS BAUDELAIRE

Film également présenté dans la rétrospective « Lumières mexicaines ».

(de Brad Siberling, États-Unis, 2004)

Suite à l’incendie du manoir Baudelaire et de la mort de leurs parents, Violette, Klaus et Prunille se retrouvent orphelins. Ils sont confiés au comte Olaf, un sinistre acteur égoïste et vantard, qui ne cherche qu’à se débarrasser des enfants et mettre la main sur leur fortune familiale.

Edito

Le Festival international du film d’Amiens fait partie de ces événements fédérateurs et citoyens qui offrent aux spectateurs une occasion de découvrir d’autres cultures et d’entrevoir la richesse que nous offre le monde.

La programmation de films rares ou inédits ouvre aux publics de proximité, une fenêtre sur le monde d’aujourd’hui. Ces films sont diffusés à partir du mois de septembre dans l’ensemble de notre métropole par le biais du CiNéBuS puis durant le Festival dans les centres culturels amiénois et dans les cinémas de quartiers de la ville : la Maison de la Culture, Ciné St Leu, le multiplexe Gaumont, le Safran, l’Auditorium Dutilleux et la salle Marie de Louvencourt.

Chaque année, grâce au Cinébus, le Festival international du film d’Amiens amène aux portes des écoles de la Métropole amiénoise, les cinémas d’Europe et du Monde à plus de 11 000 enfants des communes d’Amiens Métropole.

Cinéphiles de demain, les enfants sont rois au Festival : programmation scolaire, séances « Parents-Enfants », décentralisation en ville... de quoi faire naître la passion et satisfaire tous les appétits de cinéma !

En tant que Maire d’Amiens et Président d’Amiens Métropole, je suis fier et heureux de soutenir une démarche qui entend offrir au plus grand nombre l’accès à la Culture.

Ainsi se fondent les valeurs pour lesquelles nous oeuvrons avec détermination.

Gilles DEMAILLY
Maire d’Amiens
Président d’Amiens Métropole

Manège

Un manège sera présent pendant la période du Festival sur le parvis de la Maison de la Culture. Grâce au soutient du Service Fêtes et Cérémonies de la Ville d’Amiens, l’accès sera gratuit le vendredi 11 novembre, soir de l’inauguration du Festival, et le mercredi 16 novembre.

home
Young audience