Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LA FILLE DU FLEUVE

(Co gai tren song)

Vietnam • 1987

Après la libération du Sud-Vietnam en 1975, Nguyet, autrefois prostituée exerçant son métier dans sa barque amarrée sur la rivière, cherche à retrouver un révolutionnaire qu’elle avait jadis sauvé de la police fantoche à ses trousses. Mais c’est sans espoir. L’homme, qui avait prétendu l’aimer et qui lui doit la vie, occupe aujourd’hui un poste important dans le nouveau régime. Il fait tout pour éviter de la revoir. Lâcheté des hommes et réconciliation impossible entre les vainqueurs nordistes et les perdants sudistes.

Pour la musique de son film, le cinéaste a obtenu la collaboration de Trinh Cong Son, célèbre chanteur compositeur protestataire du Sud contre la guerre du Vietnam (dans le style de Bob Dylan), pour bien affirmer son aspiration à la réconciliation nationale. Ce qui ajoute une dimension existentielle et curieusement une certaine nostalgie au film. Notamment la scène dans un bus populaire où un mendiant invalide de guerre chante une mélopée d’une tristesse infinie (pour celui qui comprend le vietnamien). Mais personne n’évoque mieux la beauté de la rivière des Parfums et la présence tutélaire de l’ancienne cité impériale de Hué dans ce film que l’auteur qui est originaire du Centre-Vietnam.

Lâm Lê

R/D : Dang nhâT Minh • Sc : Dang Nhât Minh • Ph/C : Pham Viet Thanh • Mus : Trinh Cong Son • Déc/AD : Le Thi Hoan • P : Studio films de fiction VN • 100’ • 35mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Minh Chau, Anh Dung, Ha Xuyen

13 nov • 19h00 • Petit théâtre, MCA

home
LA FILLE DU FLEUVE