Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Âme corsaire

Brésil – 1993

Rivaldo Torres et Teodoro Xavier, deux amis d’enfance, célèbrent la publication de leur livre de poèmes dans un bar de Sao Paulo. Ce lieu a pour nom « La Boulangerie de l’esprit ». La fête bat son plein. Toute la faune artistique de Sao Paulo a été invitée par les poètes, y compris un individu qui le matin même a été sauvé du suicide par Torres, le poète.
Cette ambiance débridée dérange de plus en plus l’éditeur qui se demande où il a mis les pieds.
Flash-back. Années cinquante. L’enfance de Torres et Xavier, l’un est riche, l’autre pauvre. Leur amitié naissante les faits s’ouvrir à leurs mondes respectifs…
Carlos Reichenbach va ainsi nous mener du présent au passé, mêlant les happenings d’une fête nocturne aux faits marquants de la vie des deux poètes de Sao Paulo : l’enfance, la poésie, l’amour, la politique et le besoin irrépressible de créer une contre-culture authentique. Alma Corsária est d’abord et avant tout un extraordinaire hommage aux cinéastes, poètes ou musiciens qui ont marqué le réalisateur (Godard, Vigo, Fuller, Mizoguchi, Santos, Zurlini,…), un mélange d’émotions provoquées par le cinéma européen et brésilien.
Alma Corsária marque le retour au cinéma de l’un des cinéastes les plus respectés du Brésil. Ce film est l’une des quatre oeuvres qui annonçaient la re-prise (la retomada) de la production et en posaient les bases thématiques  : quête de l’identité, retour vers le pays et son histoire récente (temps de la dictature).

R/D : CARLOS REICHENBACH
Sc : Carlos Reichenbach • Ph/C : Carlos Reichenbach • M/Ed : Cristina Amaral • S : José Luiz Sasso • Mus : Carlos Reichenbach • Déc/AD : Renato Theobaldo • P : Carlos Reichenbach, Sara Silveira • 112’ • 35 mm • F • N&B/B&W – Coul/Col • Int/Cast : Bertrand Duarte, Jandir Ferrari, Andrea Richa, Flor, Mariana de Moraes, Jorge Fernando, Emílio Di Biasi, Abrahão Farc, Roberto Miranda, Paulo Marrafão

mar. 16 – 22h00 - OW

home
Âme corsaire