Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Animal Serenade


À vingt-cinq ans, Nina adopte un chien. Elle en est sûre : avec son nouveau compagnon Jojo, elle s’en sortira mieux…


Animal Serenade, qui reprend le titre d’un album de Lou Reed, nous surprend en conduisant le naturalisme français à l’orée du cinéma de genre. Ce qui commence comme une chronique assez classique, par la seule présence d’un chien, et la force terrible du jeu de Marie Denarnaud, se transforme en un portrait de femme déroutant, en une vision du monde aussi désenchantée que sereine. La mise en scène fait passer cette inquiétude existentielle qui nous pèse dessus : au-delà du portrait de femme, on y trouve ce sentiment de présence au monde de plus en plus compliquée, contrariée, laborieuse (d’où le chien, le retour à la douleur, la chair, à l’animalité, et la superbe scène finale sur la présence des morts). Animal Serenade, pour le dire en une formule, c’est un peu la rencontre d’Une femme sous influence et de Cujo !

At 25, Nina adopts a dog. She is sure : with her new companion Jojo, she will be doing better.

R/D : BÉRYL PEILLARD | Sc : Béryl Peillard, Christophe Blanc | Ph/C : Sébastien Buchmann | M/Ed : Muriel Breton, Emmanuelle Gachet | S : Laurent Blahay, Antoine Mercier | Mus : Philippe Tiphaine | P : Elisabeth Perez | 37min25 | Num | F | Coul/Col | Int/Cast : Marie Denarnaud, Kevin Azaïs, Léa Poinsot

15 nov | 14h00 | Gaumont 4
20 nov | 14h00 | St-Leu

home
Animal Serenade