Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Ayouma

Gabon - 1977

Avec l’argent de la dot obtenue lors du mariage de sa fille, le père de Ndaboua s’offre une nouvelle femme. Le jeune marié, Ayouma, et son épouse Ndaboua, affirment leur désaccord mais les rencontres entre Ayouma et la nouvelle belle-mère sont mal interprétées. Ayouma est assassiné ! Ayouma dresse le portrait d’un jeune homme d’aujourd’hui, conscient de la nécessité de libérer les femmes et la femme africaine en particulier. Porte parole plus que héros, il payera de sa vie son engagement. Heureusement, Ndaboua, son épouse devenue veuve, reprendra le flambeau et poursuivra son combat...
Les deux co-réalisateurs confirment nettement le sens de leur film. Ainsi Charles Mensah : « Dans Ayouma intervient la notion de libération de la femme, qui travaille et s’associe à la vie politique, mais dont le statut n’a pas vraiment changé en Afrique, où certaines coutumes font d’elle une femme-objet à valeur marchande que l’on peut monnayer sur la place du village ou dans les couloirs de la politique ». Pierre-Marie Dong va encore plus loin : « Il s’agit là d’un véritable film de combat politique, où l’auteur démontre qu’en dépit des apparences, les femmes demeurent toujours un instrument utilisé à volonté par les hommes pour servir leur intérêts ». À partir d’un scénario de Joséphine Bongo, l’épouse du Président, Ayouma est un film à vocation pédagogique plus que propagandiste.
Pourquoi pas !

J.-P. G.

R/D : Pierre-Marie Dong, Charles Mensah • Sc : Joséphine Bongo née Kama • Ph/C : Claude Saunier, Barthélemy Nze • S : Jean Charrière • P : Les Films Gabonais • 80’ • 35mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Charlotte Ndong, Fidèle Gomez, Vicky Fournier, D. Odimbossoukou, Jean-Bosco Pinobouni

jeu. 17 – 18h00 – OW...................................Gab

home
Ayouma