Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

BLACK MIC MAC

Argentine/Espagne – 1961

Fonctionnaire de la protection de la prévention sanitaire à la Ville de Paris, Michel Le Gorgues est amené à signer l’ordre de démolition d’un foyer africain ; le bâtiment ne répond à aucune des normes de salubrité et de sécurité. En prenant cette décision, il ne sait pas dans quelle situation il se met.
Les Africains font appel au marabout de Konoré. Dans l’avion qui le mène à Paris, ce dernier parle à son voisin, Lenny. Le jeune homme, alléché par l’argent promis au marabout pour faire construire une mosquée, administre un somnifère au saint homme, lui prend ses vêtements et se présente à sa place au foyer…
« Black Mic Mac a été un pari. La productrice voulait faire un film sur les Africains à Paris. Elle était partie sur l’idée d’un jeune africain venant faire un pèlerinage sur tous les lieux où avait tourné Eddie Constantine, qui était très connu en Afrique dans les années soixante. C’était une espèce de polar, parce que le personnage voulait que Constantine se réincarne en lui, et quand j’ai vu ça, je me suis dit : pour moi, ça ne marche pas, il y a des scènes intéressantes qui peuvent rejoindre le côté mic mac, mais il serait beaucoup plus intéressant de montrer les Africains qui sont dans leurs foyers, car on ne sait pas qui ils sont. » Cheik Doukouré

R/D : Thomas Gilou • Sc : Cheik Doukouré, Thomas Gilou, Patrick Braoudé, Monique Annaud, François Favre • Ph/C : Claude Agostini • M/Ed : Jacqueline Thiédot • S : Dominique Levert, Guy Rophé • Mus : Ray Lema • P : Chrysalide Films, Les Films Christian Fechner, FR3 Cinéma • 93’ • 35 mm • F • Coul/col • Int/Cast : Jacques Villeret, Issak de Bankolé, Félicité Wouassi, Daniel Russo, Khoudia Seye, Sidy Lamine Diarra, Cheik Doukouré, Mohamed Camara, Sotigui Kouyaté, Pascal Légitimus, Mory Kanté

8 nov • 20h00 • Gaumont
10 nov • 16h00 • Gaumont

home
BLACK MIC MAC