Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Bilan du 13ème fonds d’aide

Bilan du 13e Fonds d’Aide au Développement du Scénario

Pour la treizième fois, le Festival International du Film d’Amiens a organisé un Fonds d’Aide au Développement du Scénario (les 10 et 11 novembre). Le Festival souhaite ainsi contribuer, en amont, à la réalisation de projets de qualité, et permettre à des auteurs de développer au mieux leur scénario en leur donnant les meilleures chances avant d’aborder la phase du financement et de la production.

Le 13e Fonds d’Aide au Développement du Scénario a été mis en place grâce au soutien financier du département des affaires internationales et européennes du Centre National de la Cinématographie française (CNC), de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), du Ministère français des Affaires Etrangères et Européennes (MAE), du Centre du Cinéma Marocain (CCM), du Conseil Régional de Picardie, de la Fondation GROUPAMA/GAN pour le cinéma, de la Caisse Centrale d’Activités Sociales (CCAS) et du Centre national autonome du cinéma (CNAC, Venezuela).

Le jury 2008 était composé de Mesdames Anna Defendini (CCAS, France), Rosanna Seregni (Sintra Srl, Rome) et Messieurs Nour-Eddine Saïl (Centre Cinématographie Marocain, Rabat), Gilles Duval (Fondation GROUPAMA/GAN pour le Cinéma, Paris), Georges Goldenstern (Cinéfondation/Festival de Cannes, Paris), Gareth Jones (Scénario Films Ltd, Londres), Martial Knaebel (Visions Sud Est, Suisse).

Cinq bourses de 7600 euros chacune ont donc été accordées aux projets suivants :

Ouardia avait deux enfants de Djamila Sahraoui (Algérie)
La mutation de Hicham Falah (Maroc)
Poussière de Julio Hernandez Cordon (Guatemala)
La cage en or de Diego Quemada Diez (Mexique)
Dieu reconnaîtra les siens de Hassan Legzouli (France)

En treize éditions, le FADS a soutenu 53 projets. 25 films ont été tournés (dont plus de la moitié sélectionnés dans les grands festivals internationaux),cinq sont en préparation et 16 en développement à ce jour. Plus de 50% des projets lauréats ont donc été réalisé. Ce chiffre est très significatif d’une part de la qualité de la sélection et d’autre part révèle aussi de la nécessité de l’existence de ce type de financement. Depuis la création du Fonds d’Aide au Développement du Scénario ce sont plus de 396 000 euros qui ont été alloués aux créateurs. Parmi ceux-là, on peut citer Rachida (Yamina Bachir, 2002), Whisky (Juan Pablo Rebella et Pablo Stoll, 2004), Bamako (Abderrahmane Sissako, 2006) et Daratt (Mahamat-Saleh Haroun, 2006). Plusieurs mécanismes de ce type existent aujourd’hui en France et en Europe ; ces aides, bien souvent complémentaires (le FADS aide sur l’écriture du scénario, d’autre sur la production, la distribution, le sous-titrage,...), sont aujourd’hui indispensables au développement de la cinématographie, notamment pour l’hémisphère Sud (zone de prospection du FADS) où elles jouent un rôle capital.

home
Bilan du 13ème fonds d’aide