Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Cartouches gauloises

FRANCE / ALGÉRIE 2007

C’est le printemps 1962. Le dernier printemps de la Guerre d’Algérie. Le printemps avant l’été de l’Indépendance. Ali, dix ans, est vendeur de journaux. Au quotidien, il vit l’arbitraire, la violence de la « pacification », les attentats et le racisme. Au milieu de cette guerre, Ali vit sa vie d’enfant. Avec son meilleur ami Nico, ils observent leur monde s’écrouler, les copains algériens se faire rafler ou exécuter, les copains français qui regagnent leurs pays. À cela s’ajoute la peur, celle des soldats, des harkis, mais surtout celle de voir Nico repartir pour la France. Heureusement, il reste le cinéma et la cabane qu’ils ont construite ensemble...

Avec Cartouches Gauloises, Mehdi Charef revisite son passé, celui douloureux de l’indépendance de l’Algérie, de sa violence et de ses blessures qui n’ont toujours pas fini de cicatriser. Ce projet, Mehdi Charef l’a toujours porté en lui. Dès Le Thé au harem d’Archimède, il souhaitait mettre en images ses souvenirs, ses regrets et ses espoirs. Vingt ans après, ce devoir de mémoire prend la plus belle forme qui soit, celle de la sagesse. En adoptant le point de vue des enfants, Mehdi Charef évite tout jugement, tout parti pris moral et restitue l’horreur dans ce qu’elle a de plus primaire. D’un camp à l’autre, la souffrance est égale. Ce qui se joue essentiellement dans Cartouches Gauloises, c’est la perte de l’innocence, l’empreinte d’une Histoire et les cicatrices qu’elles laissent sur l’homme, à tout jamais.

R/D : MEHDI CHAREF • Sc : Mehdi Charef • Ph/C : Jérôme Almé- ras • M/Ed : Yorgos Lamprinos • S : Olivier Hespel • Mus : Armand Amar • Déc/AD : Abdel Kacer, Hélène Melani • P : Michèle Ray-Gavras • 92’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Ali Hamada, Thomas Millet, Tolga Cayir, Julien Amate, Mohammed Medjahri, Sabrina Senoussi, Nassim Meziane, Nadia Samir

home
Cartouches gauloises