Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Charlie’s Country


Charlie est un ancien guerrier aborigène. Alors que le gouvernement amplifie son emprise sur le mode de vie traditionnel de sa communauté, Charlie se joue et déjoue des policiers sur son chemin. Perdu entre deux cultures, il décide de retourner vivre dans le bush à la manière des anciens. Mais Charlie prendra un autre chemin, celui de sa propre rédemption.


Rolf de Heer est un cinéaste bien connu du grand public. Après Bad Boy Bubby (1993), Dance Me to My Song (1998) ou encore 10 canoës, 150 lances et 3 épouses (qui remporta la Licorne d’Or à Amiens en 2006), Charlie’s Country poursuit la même lancée, en s’intéressant de nouveau au peuple aborigène. À ce titre, on peut souligner la justesse du regard de Rolf de Heer, et sa capacité à transformer les impasses du réel en fictions ouvertes sur le monde. Mais son humanisme tranquille n’oublie jamais d’avoir de l’humour. La mise en scène, au classicisme serein, est vraiment au service de son acteur — à tel point que, comme tous les grands films, c’est aussi un documentaire qui lui est dédié. Il faut dire que David Gulpilil, s’il porte la fiction de bout en bout, est également coscénariste d’un film qui s’inspire de sa propre histoire. Ce qui a pu lui valoir le Prix d’interprétation à Cannes (Un certain regard). En un mot, Charlie’s Country est un grand sourire au bord des larmes.

Living in a rermote Aboriginal community in the northern part of Australia, Charlie is a warrior past his prime. As the government increases its stranglehold over the community’s traditional way of life, Charlie becomes lost between two cultures. His new modern life offers him a way to survive but, ultimately, it is one he has no power over. Finally fed up when his gun, his newly crafted spear and his best friend’s jeep are confiscated, Charlie heads into the wild on his own, to live the old way. However, Charlie hasn’t reckoned on where he might end up, nor on how much life has changed since the old ways...

R/D : ROLF DE HEER | Sc : David Gulpilil, Rolf de Heer | Ph/C : Ian Jones | M/Ed : Tania Nehme | S : Duncan Campbell, James Currie, Tom Heuzenroeder | Mus : Graham Tardif | Déc/AD : Beverley Freeman | P : Julie Byrne, Rolf de Heer, Peter Djigirr, Frances Djulibing, Troy Lum, Peter McMahon, Bryce Menzies, Sue Murray, Nils Erik Nielsen, Domenico Procacci | 1h48 | 35mm | F | Coul/Col | Int/Cast : David Gulpilil, Peter Djigirr, Luke Ford

17 nov | 19h00 | Gaumont 2
20 nov | 20h30 | St-Leu
21 nov | 14h00 | PT

home
Charlie’s Country