Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

DAVID MURRAY, I’M A JAZZMAN

France – 2007

« J’ai quitté New York parce que j’avais l’impression que j’étais allé au bout de cette histoire. C’est pourquoi mon départ pour la France a été comme le début d’une nouvelle aventure. Ce jour-là, je suis devenu un citoyen du monde. »
L’histoire dont parle David Murray, c’est la sienne, celle du jazz, dont il est l’un des ultimes héros, une musique qu’il a portée au plus haut. Au point d’en sentir les limites formelles et surtout spirituelles. Voilà pourquoi ce saxophoniste américain a choisi de traverser l’Atlantique pour s’installer à Paris au milieu des années quatrevingt- dix. À la recherche de son histoire et de ses racines créoles, il part sur les traces d’autres Afro- Américains, à commencer par les écrivains qui l’ont inspiré, comme Richard Wright.
Avec plus de 130 albums signés de son nom et plus d’une centaine d’enregistrements en tant qu’invité, David Murray est porteur d’un double héritage, celui du free jazz et celui du jazz « mainstream ». Dans les années 70, il devient l’un des principaux acteurs de la «  loft generation » (New-York). Il collabore aussi avec les plus grands (Cecil Taylor, Max Roach , Randy Weston …) et crée un groupe mythique, The World Saxophone Quartet. Refusant les concessions et toujours à l’affut de nouvelles sonorités, il s’inscrit comme un digne successeur des plus grands noms du jazz.

R/D : Jacques Goldstein • Sc : Jacques Denis, Jacques Goldstein • Ph/C : Jacques Goldstein • M/Ed : Jacques Goldstein • S : Rémi Alexandre • Mus : David Murray • P : La Huit productions, Arte • 52’ • Betacam • Doc • Coul/Col

10 nov • 20h00 • CdM

home
DAVID MURRAY, I’M A JAZZMAN