Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

DEMONLOVER

FRANCE 2002

- 

À l’aube de la trentaine, Diane De Monx travaille pour une multinationale, le groupe d’Henri-Pierre Volf, qui a racheté TokyoAnime, une société japonaise produisant des hentaï, mangas pornographiques en 3D. Deux firmes, Mangatronics et Demonlover, s’affrontent pour avoir l’exclusivité de ces nouvelles images, fort lucratives, sur Internet. Mangatronics recrute alors Diane pour torpiller de l’intérieur les intérêts de Demonlover, qui a infiltré ses propres espions. Menacée, celle-ci n’a plus qu’à basculer dans la cyber réalité.

Olivier Assayas et Denis Lenoir se confrontent à des régimes d’images différents, pour créer un flux d’informations qui serait le miroir sans tain de nos sociétés modernes. Film au sujet et à la forme ambitieux, il avait pu en dérouter quelques-uns au moment de sa sortie.

« Procédant par hybridation (séquences d’animation incrustées dans le film) et par accumulation (multiplicité des images à travers les écrans), demonlover attaque de front l’un des traits saillants de la (post) modernité. Plus sombre que d’ordinaire, plus violent et acerbe, Assayas souligne ainsi la schizophrénie généralisée, l’ambivalence des individus à la fois bourreaux et victimes tous influencés (pratiques sexuelles, canalisation des pulsions) à force de projections de synthèse. Un univers glacé en somme, clinique, pornographique, où les femmes comme les hommes ne sont jamais vraiment ce qu’ils sont. »

Les Inrockuptibles

- 

demonlover sera présenté dans une copie neuve, en 35 mm.

- 

R/D : OLIVIER ASSAYAS • Sc : Olivier Assayas • Ph/C : Denis Lenoir • M/Ed : Luc barnier • S : Philippe Richard • Mus : Sonic Youth, Jim O’Rourke • Déc/AD : James David Goldmark • P : Xavier Giannoli • 129’ • 35mm • Coul/Col • Int/Cast : Connie Nielsen, Chloë Sevigny, Charles Berling, Gina Gershon, Julie Brochen

- 

- Lun. 11 • 16h30 • OW

home
DEMONLOVER