Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

ÉCHO DU VENT EN MOI (L’)

(Corée du Sud, 1997, 105’)

L’Echo du vent en moi est construit comme une trilogie autour du thème du temps qui passe. Le film est composé de trois parties : la première est consacrée à l’enfance (on y suit un enfant à la recherche – littérale – du temps perdu). La deuxième aborde la jeunesse (un jeune homme enregistre ses rêves d’enfant à l’aide d’un petit magnétophone, dans le but de les publier). La dernière partie est dédiée à la vieillesse (on suit la vie d’un vieil homme qui sent la fin approcher). Ce premier long métrage est en réalité composé de trois courts métrages reliés entre eux par un même thème – et dont le personnage principal semble vieillir sous nos yeux. Présenté au Festival de Cannes (Un Certain regard), l’Echo du vent en moi avait marqué par la simplicité apparente de sa mise en scène et sa justesse de ton. Les trois segments sont tournés dans des styles légèrement différents : l’enfance est quasiment un conte initiatique, nimbé de la grâce du souvenir ; l’âge intermédiaire, peut-être le plus beau, est filmé dans un noir et blanc charbonneux rappelant par endroits la Maman et la Putain ; quant à la dernière partie, elle évoque la vieillesse avec acuité, à la lisière du documentaire.

R/D : JEON SOO-IL
Sc : Jeon Soo-il • Ph/C : Hwang Chul-hyun • M/Ed : Park Gok-ji • Mus : Lee Jeong-ae • 40’ • 35mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Cho Jae-hyun, Choi Hun-gon, Kim Myung-jo, Kim Myung-gon, Lee Choong-in

17 nov • 18h00 • AD

home
ÉCHO DU VENT EN MOI (L’)