Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

ELIA KAZAN, OUTSIDER

France – 1982

Dans sa propriété du Connecticut, Elia Kazan évoque ses débuts d’acteur à Hollywood. Puis lors d’une promenade en forêt, il parle de sa Turquie natale et America, America nous revient en mémoire. D’autres moments de l’histoire personnelle du cinéaste sont directement évoqués : sa vie d’immigré, ses débuts au Group Theatre, son travail à l’Actors Studio, ses rencontres, ses projets. Elia Kazan, outsider est le portrait sensible d’un cinéaste qui aura marqué l’histoire du cinéma en général, et celle de l’Actors Studio en particulier. Michel Ciment, inépuisable défricheur, a très tôt défendu l’oeuvre de Kazan, notamment à travers les pages de Positif. Il a par ailleurs signé un livre d’entretiens fondateur avec l’auteur de Sur les quais : Kazan par Kazan. Annie Tresgot s’est également plongée dans l’histoire de l’Actors Studio avec son documentaire Hello Actors Studio (1988).

F.G.

« Pour Stanley Kubrick, dans les années 50 il était "le meilleur metteur en scène que nous ayons en Amérique". Robert Aldrich le considérait alors comme "le plus audacieux de nous tous dans le choix de ses sujets". Nicholas Ray, en écho à la majorité de ses confrères, voyait en lui le plus grand directeur d’acteurs aux Etats-Unis ; et John Cassavetes, au milieu des années 70, n’aurait accepté de jouer que sous sa direction.  »

(Michel Ciment, Positif)

R/D : Michel Ciment, Annie Tresgot • Ph/C : Michel Brault • M/Ed : François Ceppi • S : Dominique Chartrand, Jacques Maumont • Mus : Leonard Rosenman • P : Argos-Films • 56’ • 35 mm • Doc • Coul/Col • Int/Cast : Elia Kazan, Robert De Niro, Michel Ciment, Tommy Bull

8 nov • 16h00 • OW

home
ELIA KAZAN, OUTSIDER