Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

EMITAÏ

Sénégal – 1971

Efock, un petit village au sud du Sénégal, en Casamance. En 1942, au moment où l’administration coloniale pétainiste cède le pouvoir aux hommes du Général de Gaulle. L’armée a besoin de vivres et décide de réquisitionner les réserves de riz du village. Un détachement de tirailleurs commandés par un lieutenant de la Légion tente d’arracher le riz si précieux à la survie que les femmes décident de le cacher. À cette résistance passive mais réelle, les hommes opposent l’espoir d’une intervention d’Emitaï le dieu du tonnerre... La répression s’installe. Le riz est livré par les hommes, commence alors le massacre des innocents.

Emitaï, d’après un scénario original de Sembène Ousmane, est une charge féroce contre le système colonial. Mais la mise en cause de l’oppression et de l’acculturation qui en découlait ne se limite pas aux années quarante. Le réalisateur vise, dans une oeuvre délibérément didactique, les croyances religieuses sur lesquelles s’installe tout pouvoir ; avant comme après les indépendances. À partir de là on comprendra aisément qu’il englobe dans un même mouvement la fameuse « négritude » du Président et ses chantres qu’il épinglera dans Xala.
J.-P.G.

R/D : SEMBÈNE OUSMANE • Sc : Sembène Ousmane • Ph/C : Michel Remaudeau • M/Ed : Gilbert Kikoine • S : El Hadj Mbow • P : les Films Doomireew • 101’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Robert Fontaine, Michel Renaudeau, Pierre Blanchard, Ibou Camara, Ousmane Camara, Joseph Diatta

13 nov • 18h00 • Gaumont

home
EMITAÏ