Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

FINAL CUT IN VENICE

La quatrième édition de l’atelier Final Cut in Venice s’est tenue les 3, 4 et 5 septembre 2016 dans le cadre du Marché du film de la 73e édition de la Mostra del Cinema de Venise. Ce rendez-vous professionnel, organisé conjointement par la Mostra de Venise et les festivals internationaux du film d’Amiens et de Fribourg, souhaite apporter une aide concrète à l’achèvement de films provenant de pays africains et d’Irak, Jordanie, Liban, Territoires Palestiniens et Syrie afin d’offrir à leurs producteurs et réalisateurs l’opportunité de présenter des films en phase de post-production à des professionnels du monde entier, dans le but d’en faciliter la post-production et leur accès au marché, ainsi que de promovoir d’éventuels partenariats de coproduction. Parmi les cinquante-six longs métrages en post-production (fictions et documenaires) reçus, six ont été présentés à Final Cut in Venice IV :

Félicité  de Alain Gomis (France/Sénégal/Belgique/Allemagne/Liban)
Obscure (Otmah) de Soudade Kaadan (Syrie/Liban)
One of these Days de Nadim Tabet (Liban, Qatar)
Poisonous roses (Ward Masmoum) de Ahmed Fawzi Saleh (Égypte, France, Qatar)
Ghost Hunting (Istiyad Ashba) de Raed Andoni
(Palestine/France/Suisse)
The Wound (Isiko) de John Trengove (Afrique du Sud/Allemagne/France/Pays-Bas)

Les Lauréats de finaL Cut in veniCe

FÉLICITÉ  de Alain Gomis (France/Sénégal/Belgique/Allemagne/Liban) - Producteur : Arnaud Dommerc
Félicité est chanteuse à Kinshasa et vit seule avec Samo, son fils de seize ans. Un matin, elle est appelée par l’hôpital. Son fils risque de perdre sa jambe si Félicité ne trouve pas l’argent nécessaire à l’opération. Elle se lance alors dans une quête désespérée à travers la ville, son passé, ses rêves. Mais alors qu’elle touche au but, la jambe de son fils est amputée … Félicité est l’histoire d’amour musicale d’un retour à la vie.

Le film bénéficiera des aides suivantes :
7 000 € offerts par Sub-Ti Ltd (Londres) pour la fabrication d’un master DCP et le sous-titrage en italien ou anglais ;
7 000 € offerts par Sub-Ti Access Srl (Turin) pour une version accessible aux handicapés sensoriels : des sous-titres pour les sourds et la description audio pour les aveugles et malvoyants, y compris les sous-titres audio en voix off, en italien ou en anglais (seront fournis les sous-titres et la piste de l’audio description pour l’inclusion dans le DCP) ;
5 000 € offerts par Rai Cinema pour l’acquisition des droits de diffusion pour deux ans ;
5 000 € offerts par l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie).

THE WOUND (Isiko) de John trengove (Afrique du Sud/Allemagne/France/Pays-Bas) - Producteur : Elias Ribeiro
Kwanda retourne dans le village natal de son père pour être circoncis lors de l’Ukwalukan, un ancien rituel initiatique Xhosa qui marque le passage à l’âge adulte des jeunes hommes. Pendant la douloureuse période de cicatrisation, Kwanda est mis à l’écart par les autres initiés et trouve un soutien chez Xolani, un jeune aide-soignant du village.

Le film bénéficiera des aides suivantes : 15 000 € de remise offerts par Mactari Mixing Auditorium (Paris), à valoir sur des travaux de mixage son ;
10 000 € de remise offerts par Titra Film (Paris), à valoir sur des travaux d’étalonnage numérique, de mastering DCP et de sous-titrage en français ou anglais.

GHOST HUNTING (Istiyad Ashba) de Raed Andoni (Palestine/France/Suisse) – Producteur : Palmyre Badinier
D’anciens prisonniers sont rassemblés par le réalisateur pour reconstruire de mémoire un centre d’interrogatoire israélien. Comme lui, tous l’ont expérimenté, mais aucun d’entre eux ne sait vraiment à quoi il ressemble. Au cours du processus, alors que lui reviennent des souvenirs manquants de ce lieu, Raed Andoni explore les conséquences d’avoir été soumis un jour à une domination totale.

Le film bénéficiera des aides suivantes :
15 000 € offerts par Laser Film (Rome) pour l’étalonnage numérique d’un long-métrage (jusqu’à 50 heures de travail, étalonneur compris) ;
une participation au coût de réalisation d’un DCP, à hauteur de 1 500 €, offert par le Festival International du Film d’Amiens.

OBSCURE (Otmah) de Soudade Kaadan (Syrie/Liban) – Producteur : Salma Kaf
Ahmad est un enfant syrien qui ne veut pas se souvenir qu’il est Syrien. À la fois traumatisé et cherchant à échapper à sa réalité, il préfère se taire et dormir.

Le film bénéficiera des aides suivantes :
marketing, publicité et distribution dans le monde arabe offerts par MAD Solutions ;
participation au coût de réalisation d’un DCP, à hauteur de 1 500 €, offert par le Festival International du Film de Fribourg.

Final Cut in Venice a été réalisé en 2016 avec la participation des entreprises et des institutions suivantes : Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Mactari, Titra TVS Paris, Laser Film (Rome), Rai Cinema, Sub-ti Ltd (Londres), Sub-Ti Access Srl (Turin), Mad solution. Final Cut in Venice remercie pour sa collaboration le Festival du film d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine de Milan et le Doha Film Institute.

Contacts : Festival international de Venise : finalcut labiennale.org - www.labiennale.org
Festival international du film d’Amiens : contact cinesudpromotion.com - www.filmfestamiens.org
Festival international de films de Fribourg : info fiff.ch - www.fiff.ch

home
FINAL CUT IN VENICE