Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

GEN D’HIROSHIMA

(Hadashi no gen)
Japon • 1983

Hiroshima, été 1945. Gen et sa famille essayent de vivre tant bien que mal avec le peu qu’ils possèdent. Un jour, un bombardier traverse le ciel et largue une bombe qui va bouleverser à jamais la vie de l’enfant.

Quand l’animation japonaise aborde le thème de la guerre, elle n’hésite pas à en retransmettre toute l’atrocité. Et si le procédé permet de quitter le réel, il n’empêche jamais de rappeler que tout ce qu’il montre peut être vrai, trop vrai. Quelques années avant le Tombeau des lucioles, c’est Gen d’Hiroshima qui nous confronte à cette horreur sourde qui ravage tout sur son passage. Adapté du manga autobiographique de Keiji Nakazawa, survivant d’Hiroshima, le film n’hésite jamais à accompagner son récit douloureux par les images les plus crues. Point de voyeurisme ici, juste le partage de ce qui est resté à jamais gravé dans la tête d’un enfant et qu’il veut maintenant partager. Peut-être alors arriverat-il à empêcher que cela se reproduise. La force du film est là ; nous savons qu’Enola Gay viendra tôt ou tard bouleverser l’équilibre fragile de cette famille. Mais jamais Gen n’abandonne son optimisme. Il parvient même à insuffler de l’espoir dans ce chaos.

R/D : Mori Masaki • Sc : Keiji Nakazawa, d’après le manga/ from a manga de/by Keiji Nakazawa • Ph/C : Kinichi Ishikawa • Ani : Kazuo Tomisawa • M/Ed : Harutoshi Ogata • S : Susumu Aketagawa • Mus : Kentaro Haneda • P : Yasuteru Iwase, Takanori Yoshimoto • 83’ • 35 mm • Ani • Coul/Col • Int/Cast : Issei Miyazaki, Yoshie Shimamura, Masaki Kôda

15 nov • 14h00 • Cinéma Orson Welles, MCA

home
GEN D’HIROSHIMA