Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

GRAND CENTRAL

France • 2013

Gary est embauché dans une centrale nucléaire. Là, il tombe amoureux de Karole, la femme de Toni. L’amour interdit et les radiations le contaminent.

Remarquée à la Semaine de la critique à Cannes en 2011 pour Belle Épine, itinéraire d’un mal être lycéen, la jeune Rebecca Zlotowski signe ici son deuxième film. Grand central, idée de Gaëlle Macée suite à sa lecture de La Centrale, d’Élisabeth Filhol, se structure autour d’un thème fort : la contamination. Contamination nucléaire, bien sûr, mais aussi amoureuse, au sein d’une communauté ouvrière au contact du plus grand des dangers, tels les mercenaires hawksiens. Le principe même du trio amoureux dans un milieu clos évoque d’ailleurs les meilleurs mélodrames virils et sentimentaux hollywodiens. Rebecca Zlotowski reprend la Léa Seydoux de Belle Épine, ici transformée en garçonne délurée, et s’offre une autre star du moment, Tahar Rahim. Elle fait également appel pour la deuxième fois à Rob, qui avait déjà signé la musique de son premier film. Le résultat, de mélopées en rythmes dérangeants, n’a rien de conventionnel. Tout cela est sorti dans le sillage de Fukushima, bien sûr (le film, pas le roman). Mais Tchernobyl était déjà passé par là. Un mélodrame tendu et soigné.

R/D : Rebecca Zlotowski • Sc : Rebecca Zlotowski, Gaëlle Macé • Ph/C : George Lechaptois • M/Ed : Julien Lacheray • S : Céddric Deloche, Gwennolé Le Borgne, Alexis Place, Marc Doisne • Mus : Rob • Déc/AD : Antoine Platteau • Cos : Chattoune, Sylvie Ong • P : Frédéric Jouve, Gabriele Kranzelbinder, Marie Lecoq • 94’ • 35mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Tahar Rahim, Léa Seydoux, Olivier Gourmet

17 nov • 18h00 • Cinéma Orson Welles, MCA

home
GRAND CENTRAL