Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Gremlins

États-Unis – 1984

L’inventeur Rand Peltzer offre à son fils Billy un étrange animal : un mogwai qu’il nome Gizmo. Son ancien propriétaire, un vieil antiquaire du marché chinois, l’a bien mis en garde : il ne faut pas l’exposer à la lumière, lui éviter tout contact avec l’eau, et surtout, surtout ne jamais le nourrir après minuit... Billy brise les trois règles et une horde de monstres, espiègles et malveillants, envahit la petite ville de Kingston Falls.

Gremlins est le film le plus réputé et le plus gros succès de Joe Dante. Conçu comme un petit film d’horreur par Chris Columbus son scénariste et Steven Spielberg son producteur, le film a dépassé leurs attentes respectives, après que Joe Dante s’en est progressivement approprié les enjeux. Il est vrai que, malgré quelques concessions, Gremlins demeure une borne essentielle du cinéma hollywoodien des années 80 : par son renouveau de la mythologie américaine, par son statut de film culte, par sa dénaturation grotesque du moralisme américain, par sa réflexion sur le statut des images, par son inépuisable richesse métaphorique. Le film détourne le conte de noël traditionnel, pour délivrer dans un même élan un hommage au cinéma de genre et une réflexion sur les hypocrisies larvées des sociétés contemporaines. Le réalisateur signe ici comme la profession de foi de son cinéma, tendu entre un cinéma-gizmo et un cinéma-gremlin, entre le tout et son contraire, entre un académisme bien-pensant et sa jubilante défiguration esthétique.

R/D : Joe Dante • Sc : Chris Colombus • Ph/C : John Hora • M/Ed : Tina Hirsch • S : Richard L. Anderson, Mark A. Mangini • Mus : Jerry Goldsmith • Déc/AD : James H. Spencer, Jackie Carr • P : Michael Finnell • 106’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Zach Gallingan, Phoebe Cates, Hoyt Axton, Frances Lee Mc Cain, Polly Holliday, Glyn Turman, Dick Miller, Scott Brady

mar. 15 – 20h30 – GT (VF !!)............................JD

home
Gremlins