Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Haïti - Le Silence des chiens

HAÏTI / FRANCE 1994

Elu démocratiquement président d’Haïti le 16 décembre 1990 avec 67% des suffrages, le père Jean-Bertrand Aristide est renversé à peine un an plus tard par le général Raoul Cédras. Le coup d’état se solde par trois mille morts. Contraint à l’exil, le président Aristide s’installe à Washington.

Dans Haïti, le silence des chiens, Raoul Peck s’interroge sur la relation qui unit deux hommes de tête, deux « chefs » associés par obligation pour gérer le destin d’Haïti, le président Aristide et le premier ministre qu’il s’était choisi, Robert Malval. Deux personnalités aux visions du monde opposées qui ne cessent de rivaliser. Le film dévoile ce combat sourd, cet affrontement non divulgué qui a marqué les relations entre le président en exil et son chef de gouvernement, par-delà les conventions affichées et les compromis nécessaires de la vie politique. Parallèlement, sous forme de courtes enquêtes, le film décrit les jours ordinaires de la vie politique en Haïti : les disparitions, la torture, les assassinats… À ce constat clinique se superpose la voix-off du réalisateur, à la fois intime et implacable qui habite littéralement chaque image, chaque plan : « … Derrière les chiens se cachent d’autres prédateurs. Quatre familles dont on ne parle jamais financent la bête. Elles auront vécu à tous les régimes… Et derrière tous ces morts, toutes ces misères, elles se partagent le monopole de l’huile, du sucre, du ciment, de la margarine, de l’élevage de poulets, et même du plastique… ».

R/D : RAOUL PECK • Sc : Raoul Peck • Ph/C : Raphaël Mulard • M/Ed : Charlotte Boigeol • S : Frédéric Ullmann • P : Velvet Films, KS Vision, La Sept Arte • 52’ • 16 mm • Doc • Coul/Col

home
Haïti - Le Silence des chiens