Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Hatari !

Etats-Unis / 1962

- 

Brandy dirige une ferme-réserve au Tanganyika. Assistée par une bande de casse-cous, elle capture des bêtes qu’elle revend aux parcs zoologiques. Une photographe vient y faire un reportage sur la faune locale. Sean, le chef de l’équipe, tombe sous son charme.

François Truffaut voyait dans cette chronique de moeurs en espace socialement restreint une parabole de la façon qu’avait Hawks de concevoir le cinéma. Repéré par le réalisateur grâce aux Cousins de Chabrol, Gérard Blain doit se glisser dans les chaussures de Montgomery Clift afin de réitérer l’exploit du duo de la Rivière rouge (1948). Cette orientation tardive (Yves Montand fut envisagé) n’est qu’un des ingrédients de la recette hawksienne qui venait de triomphalement s’affiner avec Rio Bravo. Réutilisant son thème d’une femme dans un milieu d’hommes (Seuls les anges ont des ailes, 1939), Hawks prend le temps d’ausculter une nouvelle dynamique de groupe, avec sa rythmique toute personnelle. Il enclenche une machine à six millions de dollars dans les grands espaces du Tanganyika, alors en fin de protectorat britannique, dont la réussite repose essentiellement sur l’alchimie entre acteurs. Car si l’envie d’Afrique est vieille, le scénario, lui, est à l’inspiration, ce qui va autoriser l’éviction partielle de Gérard Blain suite à des différents politiques avec John Wayne. Toujours est-il que le Français aurait apprécié le tournage de cet Hatari !, parfois considéré comme un film de vacances. Mais de bien belles vacances.

- 

R/D : HOWARD HAWKS • Sc : Leigh Brackett • Ph/C : Russell Harlan • M/Ed : Stuart Gilmore • S : John R. Carter, Charles Grenzbach, Bill Wistrom • Mus : Henry Mancini • Déc/AD : Carl Anderson, Hal Pereira • P : Howard Hawks • 157’ • 35mm • F • Coul/Col • Int/ Cast : John Wayne, Elsa Martinelli, Hardy Krüger, Gérard Blain, Red Buttons, Bruce Cabot

- 

- Lun. 11 • 21h • Gaumont 2

home
Hatari !