Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Hazal

(Turquie, 1981, 90’)

La belle Hazal a épousé le fils d’une riche famille paysanne mais celui-ci étant mort peu après, elle doit, selon la coutume, épouser son jeune frère, lequel n’a que douze ans alors qu’elle est amoureuse d’Emit, paysan pauvre, qui travaille à la construction d’une route pour gagner un peu d’argent. Dilemme entre coutume et sentiment dans un univers clos et traditionnel.

Le réalisateur Ali Özgentürk était un homme de gauche très engagé et fut condamné à une longue peine de prison – ce qui l’incita à poursuivre dans la veine d’un cinéma politique. Ainsi de Hazal qui, derrière le paravent de son intrigue amoureuse, cache une volonté de libérer la Turquie du joug des traditions et de l’oppression des riches.

Après avoir fondé une troupe de théâtre et réalisé quelques courts métrages et des documentaires, il réalise Hazal, son premier long métrage. Selon Attila Dorsay, Hazal est un film nimbé d’une aura particulière, « et le rôle de la grande Türkan Soray, quoiqu’il soit relativement court, n’en est pas moins inoubliable  ». Le regard cinématographique d’Ali Özgentürk, selon Faruk Günaltay, « conjugue l’expérience du théâtre de rue, de la distanciation épique avec un travail visuel fondé sur l’émotion et la poésie des images. »
(Le Cinéma turc, Ed. Centre Georges Pompidou, 1996).
Il réalisera par la suite une bonne dizaine de films.

R/D : ALI ÖZGENTÜRK
Sc : Onat Kultar, Ali Özgentürk • Ph/C : Muzaffer Turan • M/Ed : Özedemir Aritan • Mus : Arif Sag • P : Abdurrahman Keskiner • 90’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Türkan Soray, Talat Bulut, Meral Çetinkaya, Harun Yesilyurt

14 nov • 19h30 • PT • MCA
21 nov • 14h00 • St Leu

home
Hazal