Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

ISADORA

Royaume-Uni – 1968

Évocation de la vie et de la carrière mouvementées de la célèbre danseuse jusqu’à sa disparition tragique quand sa longue écharpe se prit dans les rayons des roues d’une automobile.

L’intérêt de Karel Reisz pour la danseuse américaine Isadora Duncan (1877- 1927) n’est pas anodin, et livre peut-être l’une des clefs de son oeuvre. L’expression scénique et corporelle d’Isadora a la même fraîcheur et la même spontanéité, doublées d’une extrême maîtrise technique, que le «  cinéma libre » de Reisz. Elle fut l’une des fondatrices de la danse moderne en s’affranchissant de la musique, en dansant pieds nus (parfois même intégralement nue) ou en extérieur. Son culte du corps, hérité de l’héllénisme antique, se rapproche de l’acuité avec laquelle le cinéaste observe ses acteurs. Il s’agit de du premier portrait de femme dans le cinéma de Reisz, auquel s’ajouteront l’amoureuse passionnée de la Maîtresse du lieutenant français (avec Meryl Streep) ou la chanteuse country de Sweet Dreams (avec Jessica Lange). Isadora est incarnée par Vanessa Redgrave qui trouve là l’un de ses plus beaux rôles ; elle remporte son second prix d’interprétation au festival de Cannes en 1969. Au grand dam du réalisateur, Isadora fut amputé d’un quarantaine de minutes.

R/D : KAREL REISZ • Sc : Clive Exton, Melvyn Bragg d’après les livres de/from the books of : Isadora Duncan ; Sewell Stokes • Ph/C : Larry Pizer • M/Ed : Tom Priestley • S : Maurice Askew, Ken Ritchie • Mus : Maurice Jarre • Déc/AD : Jocelyn Herbert • Cos : Jackie Breed, John Briggs, Ruth Myers • P : Raymond Hakim, Robert Hakim (Hakim ; Paris Film ; Universal Pictures) • 131’/153’ (director’s cut) • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Vanessa Redgrave, John Fraser, James Fox, Jason Robards, Zvonimir Crnko, Cynthia Harris, Bessie Love, Tony Vogel

15 nov • 19h00 • OW
17 nov • 10h00 • PT

home
ISADORA