Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

JEUX DANGEREUX

France/Italie – 1958

A Ménilmontant, une bande de gosses alimente la boutique d’un receleur par ses larcins. Julien, le chef de sa bande, a tué un agent qui le poursuivait : il est arrêté. Sa soeur Fleur veut prendre un grand avocat, dont les honoraires sont de cinquante mille francs, pour le défendre. Elle organise avec la bande le kidnapping du jeune Alain, fils du riche Leroy-Gomez, afin d’avoir la somme…

Pierre Chenal avait un regard très lucide sur ses propres films, très conscient des faiblesses ou des qualités de chacun d’entre eux. De Jeux dangereux, il retenait quelques points positifs, comme « l’étonnante performance de Pascale Audret dans le rôle de Fleur, celles du jeune Samy Frey, déjà fascinant et secret, et de Jean Servais, détective insolite égaré par son minuscule indic (Joël Flateau) à travers le paysage à jamais perdu de Ménilmontant.  ». C’est cet autre aspect, celui d’un Ménilmontant disparu, qui fait de Jeux dangereux une « archive » empreinte de nostalgie : « Un autre atout, historique si j’ose dire : il ne reste plus rien des lieux où j’ai tourné les extérieurs. Il y a là un élément « Piéton de Paris  » qui, avec le temps, aura valeur de témoignage… archéologique.  »
Signalons par ailleurs que le réalisateur et producteur Claude Berri tient un petit rôle dans Jeux dangereux.

R/D : PIERRE CHENAL
Sc : Pierre Chenal, Paul Andréota d’après le roman de/from the novel by René Masson • Ph/C : Marcel Grignon • M/Ed : Suzanne Rondeau • S : Pierre Bertrand, Lucien Lacharmoise • Mus  : Paul Misraki • Déc/AD : René Petit, Georges Wakhevitch • P : Adolphe Osso, Robert Woog • 95’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Pascale Audret, Jean Servais, Judith Marge, Louis Seigner, Germaine Montero, Yvette Etievant, François Simon-Bessy, Joël Flateau, Georgette Anys

jeu. 18 – 20h00 – MdL

home
JEUX DANGEREUX