Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

JEUX DE RÔLES À CARPENTRAS

France - 1998

De mai 1990 (la profanation du cimetière juif de Carpentras) à juillet 1996 (les néo-nazis auteurs de la profanation se dénoncent) le Front National a joué avec la rumeur qui accusait des « fils de notables » et du même coup est parvenu à faire passer dans les médias et dans l’opinion sa version des faits : il se serait agi d’un « complot socialiste » ourdi par Pierre Joxe pour lui nuire. À partir du procès des quatre profanateurs qui a eu lieu au tribunal de grande instance de Marseille en mars 1997, Jean-Louis Comolli remonte aux sinistres faits de mai 1990. Jeux de rôles à Carpentras suit la chronologie de l’affaire, en interrogeant divers intervenants dont les prises de position publiques ont eu des incidences sur le cheminement de l’enquête.

« Pour démontrer cette trame, explique le réalisateur, notre règle a été de nous en tenir rigoureusement à la part publique de l’histoire - les informations, commentaires, indiscrétions, révélations, déclarations et analyses rendus publics dans les médias, presse, radios, télévisions, livres, ainsi que les éléments apparus au cours de ce procès et de ce fait eux aussi rendus publics. » Il ajoute : « Une partie de la bataille du cinéaste, notamment au montage, consiste à faire voir ce qu’il a lui-même filmé, et qui n’est pas nécessairement perceptible. (...) Jeux de rôles à Carpentras consistait à faire voir ce qui n’avait pas été vu, à faire entendre ce qui n’avait pas été entendu. »

R/D : JEAN-LOUIS COMOLLI • Sc : Jean-Louis Comolli • Ph/C : Jean-Louis Porte, Diane Baratier, Marc Atgé, Michel Bort, Didier Leduc, François Pagès • M/Ed : Anita Perez • S : Pierre Camus, Jean-François Priester, André Siekierski • P : 13 Production/La Sept/Arte/Ina • 90’ • 35mm • Doc • Coul/Col

13 nov • 18h15 • St Leu

home
JEUX DE RÔLES À CARPENTRAS