Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Jack Arnold : l’étrange créateur


Coédition Cinémathèque française/Festival international du film d’Amiens (2000)

Editions Vol de Nuit - 8 €

Ouvrage EPUISE - Nous contacter pour consultation

Jack Arnold (1916-1992), un des pères du cinéma en « 3-D », a signé quelques films appartenant à la légende du cinéma de genre, dont le plus connu est le mythique l’Homme qui rétrécit. Après une carrière prolifique d’acteur de second plan (une soixantaine de films en dix ans), il tourne des documentaires de commande pour divers organismes publics et privés. Après son premier grand succès, le Météore de la nuit, Universal fait d’Amold son spécialiste des films de science-fiction : un genre qui, à l’époque, s’interroge plus que tout autre sur les questions de l’identité et de l’altérité, du double et du repli sur soi, du conservatisme et de la mutation. Entre maccarthysme et Guerre froide l’Amérique montre en effet une fâcheuse tendance à chercher dans « l’Autre » la cause de ses peurs les plus profondes - qu’il soit à moitié poisson (l’Étrange Créature du lac noir, la Revanche de la créature) ou araignée (Tarantula), qu’il vienne de la préhistoire (Le Monstre des abîmes) ou « d’ailleurs » (Le Météore de la nuit,The Space Children). Arnold toucha à tous les genres, du western à la comédie, du Thriller au film sexy, avant de travailler longuement à la télévision. Acteur parfait du système des studios sans être tout à fait un homme du système, celui dont Jean-Claude Biette célébra le « génie artisanal » sut se montrer parfois un poète inspiré. Ce livre entend rendre hommage à un artisan du cinéma de genre, auquel doivent beaucoup quelques cinéastes modernes, dont Joe Dante, John Landis ou Paul Verhoeven.

« Jack Arnold, l’étrange créateur » propose des textes inédits de Bernard Benoliel. Jean-Pierre Bouyxou. Nicole Brenez, Stefano Della Casa, Jean-Pierre Jackson, Kent Jones, Bill Krohn, Gilles Laprévotte, Olivier Père, Jean-François Rauger, Jean-Marie Samocki, Charles Tesson. Il est richement illustré de documents témoignant de l’imagination visuelle de Jack Arnold.

home
Jack Arnold : l’étrange créateur