Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Jeux de pouvoir

États-Unis / Royaume-Uni / France – 2009

Stephen Collins est membre du Congrès américain et préside le comité des dépenses de la Défense. Ambitieux, il incarne l’avenir de son parti et pourrait bien devenir un dirigeant national. Lorsque sa jeune assistante est tuée dans des circonstances mystérieuses, certains secrets font surface. Cal McAffrey, journaliste chevronné et ami de Collins, est chargé d’enquêter sur l’affaire. L’Écossais Kevin MacDonald, après le Dernier roi d’Écosse (The Last King of Scotland, 2006), se prête à un merveilleux exercice de style, celui de raviver l’esprit des films de complots et des thrillers politiques, genre qui eut son heure de gloire dans les années soixante-dix à travers des films comme les Trois jours du Condor. Il s’appuie pour cela sur le génie pataud de Russell Crowe, acteur à la virilité maniériste. Rodrigo Prieto semble quant à lui s’être imposé trois lignes esthétiques : une ligne réaliste (pour rendre le quotidien et les métiers de chacun, pour faire sentir la ville de Washington) ; l’opposition symbolique des lumières (retrouvant dans le clair-obscur le pendant esthétique des enjeux moraux du film) ; un travail discret sur le genre et ses codes. En ce sens, le travail de Prieto n’est pas sans rappeler celui que Gordon Willis avait accompli pour le grand cinéaste du complot, Alan J. Pakula, notamment sur Klute (1971) et À cause d’un assassinat (The Parallax View, 1974).

R/D : Kevin MacDonald • Sc : Matthew Michael Carbahan, Tony Gilroy, Billy Ray • Ph/C : Rodrigo Prieto • M/Ed : Justine Wright • S : Skip Lievsay • Mus : Alex Heffes • Déc/AD : Richard L. Johnson, Adam Stockhausen • P : Tim Bevan, Eric Fellner, Andrew Hauptman • 127’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Russell Crowe, Ben Affleck, Rachel McAdams, Helen Mirren, Robin Wright, Jason Bateman, Jeff Daniels

ven. 18 – 22h30 – GT............................Holl-Mex

home
Jeux de pouvoir