Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Jours d’automne

Mexique – 1963

Louisa, jeune fille de province, trouve un travail de pâtissière à Mexico City. Maussade avec ses compagnons de travail, elle vit dans le rêve de se marier et adore les enfants. Afin de repousser les avances de son patron, elle annonce son mariage avec Carlos, un chauffeur rencontré récemment. Incapable d’accepter la vérité, Louisa va s’enliser dans le mensonge en allant jusqu’à raconter qu’elle attend son premier enfant…
Jours d’automne peut faire figure d’OVNI dans l’âge d’or du cinéma mexicain, même si bien des éléments du récit développé par Roberto Gavaldón peuvent être liés au mélodrame le plus flamboyant. Jours d’automne met en avant un portrait de femme complexe, elle est le personnage central tout au long du film. Ce drame psychologique nous amène à partager ses rêves comme ses angoisses, sa tristesse et sa quête pathétique du grand amour. Sa vie est étouffante tant le moindre de ses actes est fuite en avant d’une réalité grise et monotone.
Le film est porté de bout en bout par le travail extraordinaire de Pina Pellicer, actrice que l’on a déjà vu dans Macario. Autre particularité de ce film, Gabriel Figueroa, qui nous a habitué à une maîtrise parfaite des éclairages en intérieurs (studios), est sorti dans le monde réel de la ville et témoigne d’une capacité étonnante à capter les paysages urbains et à leur donner un rôle essentiel dans le déroulement des intrigues.

J.-P.G.

R/D : Roberto Gavaldón • Sc : Julio Alejandro, Emilio Carballido d’après l’histoire de/from a story by B. Traven • Ph/C : Gabriel Figueroa • M/Ed : Gloria Schoemann • S : James L. Fields • Mus : Raúl Lavista • Déc/AD : Manuel Fontanals • P : Clasa Films Mundiales, Felipe Subervielle • 92’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Pina Pellicer, Ignacio López Tarso, Adriana Roel

mer. 16 – 14h00 – AD...................................Mex

home
Jours d’automne