Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

L’Algérie nouvelle, on y croyait

FRANCE 2011

En 1962, les accords d’Évian mettent fin à huit années de guerre de décolonisation entre la France et l’Algérie. 900 000 Français d’Algérie quittent leur terre natale pour se réfugier en France. À contre-courant, des dizaines de milliers d’Européens débarquent en Algérie. Anticolonialistes, militants internationalistes, tiers-mondistes ou amis de cette « Algérie nouvelle  », tous souhaitent aider à reconstruire le pays. Leur « expérience algérienne » s’inscrit dans le contexte de la décolonisation et de la coopération voulue par le Président de Gaulle – qui rêvait de repositionner la France sur la carte du monde et voyait dans l’Algérie indépendante « la porte étroite du tiers monde ». Qui connaît l’histoire de l’Algérie après l’indépendance ? Qui sait que l’Algérie fut alors perçue comme « la Mecque des avant-gardes révolutionnaires », un « pays-phare » occupant une place de choix parmi les pays non alignés dans l’arène internationale ?

N’est-il pas temps d’assumer cette histoire commune qui, contrairement aux idées reçues, ne s’est pas interrompue en 1962 mais perdure dans certains accords politiques entre les deux pays tout comme dans nos mémoires familiales ?

R/D : CHLOÉ HUNZINGER • Sc : Chloé Hunzinger • Ph/C : Jérôme Kempa, Pascal Auclert, Louis Fabriès, Grégory Rodriguez • M/Ed : Benjamin Géhant • S : Patrick Maenhout, Jean-Philippe Chalté • Mus : Marion Vincent-Royol • P : Bruno Florentin • 52’ • Num • Doc • Coul/ Col

home
L’Algérie nouvelle, on y croyait