Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

#L’EMPIRE DE L’IMAGINATION

1932 - 1949. Nous sommes ici au cœur du musée imaginaire de Merian C. Cooper. On y trouve des monstres en tous genres, singes géants, dinosaures ou simples humains désaxés. On y foule des mondes lointains, des mondes perdus dans les eaux, des mondes inconnus au-delà des eaux. Réinventant le monde après l’avoir parcouru, Cooper laisse libre cours à ses envies, porté qu’il est par la RKO et David O. Selznick. Tout a démarré vite, et les deux films qui restent encore aujourd’hui les plus associés à Cooper ont été tournés en même temps, dès 1932. L’un en un mois, La Chasse du comte Zaroff, invention d’un nouveau genre à la lisière du film d’aventures et de l’horreur, celui de la chasse à l’homme. L’autre en un an, l’illustre ancêtre des blockbusters sous perfusion d’effets spéciaux : King Kong, bien sûr. Cooper n’aura de cesse d’offrir des variations de ces deux films, via la suite de sa “trilogie des grands singes” et son diptyque des mondes perdus (La Source de feu, Les Derniers Jours de Pompéi). À toutes ces productions personnelles pour la RKO confiées, à une exception près, à Ernest B. Schoedsack, s’ajoute un film plus modeste, Docteur Cyclope, une curiosité réalisée par Schoedsack pendant la période volatile de Cooper, qui naviguait alors d’un studio à l’autre. De valeurs inégales mais tous passionnants, ces films, énormes succès ou douloureux échecs, résument ce que fut le cinéaste Merian C. Cooper : un enthousiaste, un rêveur, un businessman et un terrifiant catalyseur de talents.

home
#L’EMPIRE DE L’IMAGINATION