Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

L’Important c’est d’aimer

FRANCE / ITALIE / ALLEMAGNE 1975

Un jeune photographe rencontre sur un plateau de tournage Nadine, une actrice ratée contrainte, pour survivre, de tourner dans des films pornographiques. Immédiatement séduit, il se rend chez elle pour faire une série de photos. La jeune femme est mariée à Jacques, un être fragile, à la fois drôle et amer, qui fuit les réalités de la vie. Très attirés l’un vers l’autre, Nadine et le photographe se revoient, et à l’insu de Nadine, il décide de l’aider en commanditant une pièce de théâtre dans laquelle elle aura enfin un rôle digne de son talent...

Porté par le lyrisme fou et la vision tragique et absurde propre à Zulawski, le film a connu les sévices de la production. Prévu initialement pour durer six heures, il a dû être remonté et amputé de quatre heures, une lourde contrainte tant pour la lisibilité scénaristique que pour l’unité stylistique du film. La photographie reste malgré tout parfaitement harmonieuse et l’ensemble visuel du film laisse transparaître la maîtrise exemplaire d’Aronovich. La teinte crépusculaire qu’il donne à l’image retranscrit avec exactitude les affres psychologiques du personnage déchiré et abîmé par la vie qu’interprète Romy Schneider. L’actrice déclarera d’ailleurs à Aronovich avoir « beaucoup aimé une certaine déconstruction de son visage par la lumière ». Une prestation inoubliable qui lui valut le César de la meilleure actrice.

R/D : Andrzej Zulawski • Sc : Andrzej Zulawski et Christopher Frank d’après le roman de/from the novel by Christopher Frank • Ph/C : RICARDO ARONOVICH • M/Ed : Christiane Lack • S : Jacques Gérardot • Mus : Georges Delerue • Déc/AD : Jean-Pierre Kohut-Svelko • P : Albina du Boisrouvray • 109’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Romy Schneider, Fabio Testi, Jacques Dutronc, Claude Dauphin, Roger Blin, Gabrielle Doulcet, Michel Robin, Guy Mairesse, Katia Tchenko, Klaus Kinski

home
L’Important c’est d’aimer