Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LA BÊTE À L’AFFÛT

France – 1959

Une ville de province, peu avant Noël.
Liliane Vermont, jeune veuve de la bonne société, préside une vente de charité dont le produit est remis à un notaire. Ce dernier est attaqué et l’argent lui est dérobé. Peu après, un gardien et un prisonnier de la maison d’arrêt voisine sont retrouvés morts. Un autre détenu a réussi à s’évader : il s’appelle Morane. Traqué par la police et blessé, il trouve refuge chez Liliane. Beau garçon hâbleur, il persuade la jeune femme de son innocence. Liliane le soigne et en tombe amoureuse…

L’historien du cinéma Jean Mitry, dans une lettre à Pierre Chenal, évoque La Bête à l’affût  : « Ce film est une excellente étude en profondeur des motivations d’un bandit. Face à une Françoise Arnoul échappant pour une fois à ses emplois stéréotypés d’espionne ou de pute, et campant avec beaucoup de finesse, mais sans rien perdre de sa merveilleuse sensualité, une jeune veuve de la haute bourgeoisie, Henri Vidal, remarquablement dirigé, fait mouche à chaque plan, non plus seulement grâce à son seul charme comme auparavant, mais par sa parfaite adéquation aux multiples facettes de son personnage équivoque, maniant l’humour, l’amertume, la fourberie et le désespoir avec souveraineté.  »

R/D : PIERRE CHENAL
Sc : Pierre Chenal, Michel Audiard, André Tabet d’après le roman de/from the novel by Day Keene • Ph/C : Christian Matras • M/Ed : Suzanne Rondeau • S : Antoine Petitjean • Mus : Maurice Jarre • Déc/AD : René Petit • P : Nino Costantini, Bluette Christin-Falaize, Ray Ventura • 95’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Françoise Arnoul, Henri Vidal, Gaby Sylvia, Madeleine Barbulée, Michel Piccoli, Agnès Laury, Jean Brochard

mar. 16 – 16h00 – PT
ven. 19 – 22h00 – Gaumont.

home
LA BÊTE À L’AFFÛT