Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LA MARCHE DE TOKYO

Japon - 1929

Michiyo est une enfant naturelle dont la mère meurt en lui recommandant de ne pas faire confiance aux hommes. Michiyo travaille dans un bureau, mais elle est obligée de devenir geisha pour aider son oncle. Un homme âgé, Fujimoto, qui fréquente la maison de geishas, se montre très gentil envers elle. Mais, lorsque le fils de Fujimoto tombe amoureux de Michiyo, son père doit faire une révélation qui remet tout en question... Il ne reste que 29 minutes de ce long-métrage de Mizoguchi, restauré par la Cinémathèque française en 1999. La version intégrale n’a pas été retrouvée jusqu’à présent. Mais cette version courte, telle quelle, malgré ses mutilations, est la plus complète à ce jour d’un des derniers films muets de Mizoguchi. Selon le scénario original, le film appartenait plus ouvertement au keiko-eiga, film à visées politiques (le plus souvent « de gauche »). Quelques séquences et certains plans touchent au sublime, annonçant le meilleur de son auteur.

R/D : KENJI MIZOGUCHI • Sc : Shuichi Hatamoto et Chiio Kimura, d’après un roman de/from a novel by Kan Kikuchi • Ph/C : Tatsuyuki Yokota • 29’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Muet/Silent (intertitres français/French intertitles) • Int/Cast : Takako Irie, Eiji Takagi, Koji Shima, Hisako Takihana, Shizue Natsukawa, Isamu Kosugi, Takeo Sakuma, Reiji Ichiki, Shozo Nanbu

home
LA MARCHE DE TOKYO