Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LA NOIRE DE...

Sénégal - 1966

La dramatique histoire de Diouna, une jeune fille naïve, engagée pour la durée de leur « congé » en France par un couple de coopérants. Elle part pour Antibes pleine d’illusions. En réalité elle ne trouvera que le sort d’une bonne à tout faire et le mépris froid de ses patrons. Au fond de sa solitude, elle finira par se suicider.
La Noire de... est tiré de Voltaïque, un recueil de nouvelles écrites par Sembène Ousmane. À la claustration imposée par les patrons répond le mutisme de la jeune fille. Cette forme de défense est, bien sûr, interprétée comme une preuve de stupidité congénitale. Ce sujet est basé sur un fait divers survenu en 1958 sur la Côte d’Azur et dont Sembène prit connaissance dans Nice Matin.
Dès ce « presque long-métrage », Sembène Ousmane affirme les bases thématiques de ce que sera son cinéma. Il s’attache à montrer, sinon dénoncer, les nouvelles formes de la traite des Noirs et ceux qui la permettent et en vivent en Afrique même. Derrière les paroles du créateur s’expriment les mots de la souffrance des uns et de la corruption des autres sur fond d’Afrique en mutation, donc en quête d’identité.
Est symbolique en ce sens la présence du masque, cadeau offert à sa patronne par la jeune bonne ; cadeau qu’elle tentera, affectivement, de récupérer. À ce propos, Sembène Ousmane déclarait à Guy Hennebelle : « Pour moi ce masque n’a plus la valeur mystique que lui attribuaient nos ancêtres, mais c’est un symbole d’identité et d’unité africaines. »
J.-P.G.

R/D : SEMBÈNE OUSMANE • Sc : Sembène Ousmane • Ph/C : Christian Lacoste • M/Ed : André Gaudier • S : Charles Dixon, Yassala B. Sessouma • P : les Films Doomireew (Sénégal), les Actualités françaises avec la participation du ministère de la Coopération (France) • 65’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Thérèse Mbissine Diop, Anne- Marie Jelinek, Robert Fontaine, Momar Nar Sene, Ibrahima Boy

home
LA NOIRE DE...