Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LA RUE SANS NOM

France – 1934

Étroite, coincée entre deux rangées d’immeubles lépreux, c’est la rue de la misère, la rue sans nom. Un homme, Finocle, l’arpente : il recherche Méhoul, un ancien complice. Celui-ci habite la rue, dans un sordide deux pièces-cuisine, avec sa femme, belle autrefois, et Manu, son voyou de fils. Aujourd’hui, Méhoui est rangé, pauvre mais honnête. L’apparition de Finocle suscite en lui un rejet total de son passé crapuleux. Mais son complice menace…

La Rue sans nom est l’adaptation d’un livre de Marcel Aymé. Il s’agit du premier film tiré de l’oeuvre de l’auteur du Passe-muraille, qui a par ailleurs collaboré au scénario. Aymé travaillera de nouveau aux dialogues de Crime et châtiment et des Mutinés de l’Elseneur. Le livre d’Aymé décrit dans un style haut en couleurs la condition affligeante des immigrés. Leur langage détermine la langue de l’écrivain, tout comme les visages déterminent le style du film, les dialogues en tirant leur suc. Grand lecteur, Chenal fut immédiatement séduit par l’intrigue et l’atmosphère de La Rue sans nom. C’est à propos de La Rue sans nom que la critique française employa l’expression désormais consacrée de « réalisme poétique », dont Marcel Carné deviendra un temps la figure de proue.

R/D : PIERRE CHENAL
Sc : Marcel Aymé, Roger Blin, Pierre Chenal d’après le roman de/from the novel by Marcel Aymé • Ph/C : Joseph-Louis Mundviller • M/Ed : Pierre Chenal • S : Jacques Hawadier, A. Puff • Mus : Paul Devred • Déc/AD : Roland-Jean Quignon • P : Pierre Pellegrin • 82’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Constant Rémy, Pola Illéry, Fréhel, Gabriel Gabrio, Pierre Larquey, Paul Azaïs, Paule Andral, Enrico Glori, Marcel Delaître, Pierre Labry, Robert Le Vigan

ven. 19 – 16h00 – OW

home
LA RUE SANS NOM