Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LA RUÉE SANGLANTE

(États-Unis, 1943, 102’)

-  1906, Oklahoma. Un cow-boy se dresse contre un magnat du pétrole qui s’accapare les terres des pionniers et des Indiens.

Attention, titres trompeurs. Ce western moderne se déroule bien après les ruées des années 1890. « Nous sommes au 20e siècle », répète l’enseignante en quête de liberté et de grandeur. Mais entre deux coups de téléphone et balades en automobile (dédaignée par le sidekick usuel de John Wayne, George Hayes), c’est un bon vieux mélodrame de l’Ouest qui se joue. En point de mire : Tulsa, la ville où l’on se donne rendez-vous, selon la loi, pour organiser un territoire gorgé d’or noir (la course des chariots remplis de pétrole, spectaculaire). Teddy Roosevelt, Président de 1901 à 1909, celui qui a proclamé l’Oklahoma quarante-sixième États des États-Unis, apparaît sous les traits de Sidney Blackmer, comme dans cinq autres films (dont le Buffalo Bill de William Wellman). Le Républicain progressiste tranche ici en faveur d’un capitalisme responsable représenté par l’alliance du cow-boy, des pionniers et des Indiens (qui possèdent 50% des parts, contre 1% pour le héros). Malgré cette position gentiment pro-indienne, ceux-ci restent en arrière-plan. John Wayne, en phase de starification, semble à l’aise dans ce western Republic dynamique et léger où son autoritarisme est encore une fois mis à mal. L’affrontement contre le vil homme d’affaires tourne souvent à la farce, en joute machiste sur fond de derricks jaillissants.

- 

R/D : ALBERT S. ROGELL • Sc : Ethel Hill, Eleanore Griffin d’après le roman de/from the novel by Thomson Burtis • Ph/C : Jack A. Marta • M/Ed : Ernest J. Nims • S : Howard Wilson • Mus : Walter Scharf • Déc/AD : Russell Kimball • P : Robert North • 102’ • 35mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : John Wayne, Martha Scott, Albert Dekker, George Hayes

- 

- Lun. 11 • 18h • Gaumont 2

home
LA RUÉE SANGLANTE