Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LE BOUCHER

France - 1958

Dans un village du Périgord, la vie quotidienne des habitants cesse brusquement d’être tranquille. Des femmes sont égorgées. Par qui ? Le boucher, qui a fait les guerres d’Indochine et d’Algérie, semble devenir le suspect numéro un aux yeux de la directrice d’école, qui ressentait pour lui de tendres sentiments.

« C’était une période euphorique. Tous mes films marchaient et se vendaient à l’étranger. La maison était devenue suffisamment solide pour pouvoir envisager de distribuer elle-même ses propres films. J’avais envie de faire deux films : un sur un tueur de village, et un sur une institutrice. J’étais allé voir Stéphane [Audran] sur le tournage de la Peau de Torpédo, à Étretat, lorsque l’idée m’est venue de faire la jonction entre les deux. L’idée était de faire – un peu comme dans Rien ne va plus – une histoire qui ait l’air des plus simples et des plus lisses et qui contienne toute l’histoire de l’humanité. Je suis donc parti du principe de l’homme de Cro-Magnon, de la façon dont il s’est humanisé, de ses "aspirations" vers la civilisation, etc. Le miracle, sur ce film, est d’avoir trouvé le village de Trémollat, dans le Périgord. C’est un lieu où on se sent en harmonie totale avec l’univers. »

R/D : CLAUDE CHABROL • Sc : Claude Chabrol • Ph/C : Jean Rabier • M/Ed : Jacques Gaillard • S : Guy Chichignoud • Mus : Pierre Jansen • Déc/AD : Guy Littaye • P : André Génovès • 95’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Stéphane Audran, Jean Yanne, William Guérault, Roger Rudel

8 nov • 14h00 • Gaumont
14 nov • 16h30 • Gaumont

home
LE BOUCHER