Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LE PRIVÉ

États-Unis – 1973

Philip Marlowe, détective privé de son état, vit seul avec son chat, dans le Los Angeles des années soixante-dix. Son ami Terry Lennox, suite à une dispute violente avec sa femme, lui demande de le conduire au Mexique. Il apprend plus tard la mort de celle ci et le suicide de son ami. Incrédule, il entreprend d’enquêter. Bousculé aussi bien par le gangster Marty Augustin que par les policiers devenant la nounou d’un écrivain alcoolique et de sa femme, Marlowe découvrira alors une vérité bien glauque. Du Robert Altman créatif et insolent des années soixantedix, qui vient de revisiter, de façon iconoclaste le film de guerre (MASH), le western (John McCabe), le film d’adolescent (Brewster McCloud), le film psychologique (Images), il ne fallait pas attendre une sage copie nostalgique du film noir et de sa figure tutélaire, le privé Marlowe, immortalisé par Bogart dans le Grand sommeil de Howard Hawks. Du « tough guy » nous sommes passés au décalé Elliot Gould, qui semble sortir d’un long sommeil, regardant le monde avec indifférence et dérision. Transposé dans les années hippies, le film noir devient léthargique, l’enquête brumeuse, le héros fatigué et le gangster psychopathe, interprété avec maestria par Mark Rydell, un condensé d’abstraction et de grotesque.

G. L.

R/D : ROBERT ALTMAN • Sc : Leigh Brackett d’après le roman de/from the novel by Raymond Chandler • Ph/C : Vilmos Zsigmond • M/Ed : Lou Lombardo • Mus : John Williams • Déc/AD : Sidney H. Greenwood • P : Jerry Bick • 112’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Elliott Gould, Mark Rydell, Sterling Hayden, Nina Van Palland

13 nov • 20h00 • Gaumont

home
LE PRIVÉ