Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LES APPRENTIS

France • 1995

Antoine est un écrivain raté et dépressif. Fred ne fait pas grand-chose de sa vie et semble s’en contenter. Tous deux partagent un appartement et vivent de petites combines foireuses. Les aventures et surtout mésaventures de ces deux copains un brin loosers, leur permettront de s’apercevoir que l’amitié est bien la plus grande des richesses.

Pour son deuxième long métrage, Pierre Salvadori retrouve Guillaume Depardieu et Marie Trintignant, duo auquel se joignent François Cluzet ou encore Judith Henry. Les Apprentis est d’abord une histoire d’amitié virile, entre un candide amoureux et un écrivain dépressif. C’est quelque chose de rarement réussi au cinéma. Il y a toujours, chez Salvadori, sous la surface des gags absurdes et des dialogues brillants, une forme de mélancolie et parfois de tristesse, en basse continue. Mélancolie et tristesse qui n’alourdissent pas le film, mais qui lui donne de l’épaisseur et un charme irrésistible. Il y a de la légèreté chez ces désaxés romantiques, mais il y a surtout une grande bienveillance : le candide veille sur le dépressif - et la vie s’insinue entre les lignes de ces asociaux magnifiques. Les Apprentis a connu un bon succès lors de sa sortie en salle, il demeure l’un des plus beaux films de son auteur.

R/D : Pierre Salvadori • Sc : Pierre Salvadori, Philippe Harel • Ph/C : Gilles Henry • M/Ed : Hélène Viard • S : Laurent Poirier • Mus : Philippe Eidel • Déc/AD : Éric Barboza • Cos : Valérie Pozzo di Borgo • P : Gérard Louvin, Philippe Martin • 95’ • 35mm • F • Coul/Col • Int/Cast : François Cluzet, Guillaume Depardieu, Judith Henry, Claire Laroche


17 nov • 14h00 • Petit théâtre

home
LES APPRENTIS