Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LES ENFANTS DE NAGASAKI

(Kono ko wo nokoshite)
Japon • 1983

Un docteur condamné par les radiations de la bombe de Nagasaki décide d’écrire ses mémoires pour que ni sa famille ni personne n’oublie la tragédie de la guerre.

Avant même Pluie noire de Shohei Imamura, un premier long métrage avait tenté de faire revivre le souvenir douloureux de la bombe dans les années quatre-vingt. En adaptant les écrits d’un docteur lui-même touché par les radiations, Keisuke Kinoshita réalise le premier film sur l’autre bombe nucléaire, celle de Nagasaki. Du drame intime entre un père et son fils à la tragédie qui plane encore et toujours, bien après l’explosion, il y a dans les Enfants de Nagasaki une importance primaire de la transmission. Le but : faire le lien entre l’histoire du pays et les générations futures. Il y a bien un sens à mettre en scène l’horreur du 9 août 1945 pour empêcher qu’elle se répète à nouveau. Il faut confronter sans compromis, en espérant que le message soit assez fort pour qu’il soit transmis encore et encore. Le fils du docteur, devenu journaliste, toujours témoin d’autres guerres ici et ailleurs, devient alors le prolongement de ceux qui ont vu la bombe et qui ensemble, appellent encore à la paix.

R/D : Keisuke Kinoshita • Sc : Keisuke Kinoshita, Taichi Yamada, d’après le roman/from a novel de/by Takashi Nagai • Ph/C : Kôzô Okazaki • Mus : Chûji Kinoshita • P : Hiroshi Kanazawa, Moritsune Saito, Hideo Sasai, Akira Tojo • 128’ • 35 mm • F • Coul/ Col • Int/Cast : Gô Katô, Yukiyo Toake, Chikage Awashima

15 nov • 10h00 • Ciné St-Leu

home
LES ENFANTS DE NAGASAKI