Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

LES MALHEURS D’ALFRED

France • 1972

Depuis qu’il est tout petit, Alfred n’a pas de chance. Alors qu’il s’apprête à se suicider pour en finir avec une vie d’échecs, il rencontre Agathe, une speakerine qui voulait connaître le même sort... La chance leur sourirait-elle enfin ?

Deux ans après ses premiers pas derrière la caméra avec Le Distrait, Pierre Richard affine son personnage de rêveur lunaire. Derrière les gags burlesques apparaît aussi un regard féroce sur le monde de la télévision comme machine à décérébrer. Alfred est un candide, le film, coscénarisé par, entre autres Roland Topor, non. Il est même étonnamment à double tranchant : on rit du sort qui s’acharne sur ce pauvre Alfred, mais c’est bien une œuvre de résistance à la passivité qui s’esquisse peu à peu. La parfaite mécanique du rire, allant du slapstick au grinçant, n’empêchant pas le sens du politique.

R/D : Pierre Richard • Sc : Pierre Richard, Roland Topor, André Ruellan, Yves Robert • Ph/C : Jean Boffety • M/Ed : Ghislain Desjonqueres • S : Roger Letellier • Mus : Vladimir Cosma • Déc/AD : Théobald Meurisse • P : Alain Poiré, Yves Robert • 98’ • 35mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Pierre Richard, Anny Duperey, Pierre Mondy, Jean Carmet


14 nov • 20h30 • Multiplexe Gaumont

home
LES MALHEURS D’ALFRED