Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

La sombra del caudillo

(Mexique, 1960, 129’)

Il est courant de situer la fin de la Révolution mexicaine, en 1923, date de l’assassinat de Pancho Villa. Pour mémoire Emilano Zapata fut assassiné, alors qu’il se battait toujours, en 1919. La paix ne revint pourtant pas immédiatement au pays, car les militaires n’auront de cesse de se déchirer pour conquérir le pouvoir. Les débuts du cinéma mexicain furent souvent laborieux à cause de la censure frappant tout film touchant à l’armée. Le film de Julio Bracho tourné en 1960 fut victime de la censure militaire pendant plus d’une trentaine d’années. Adapté d’un roman publié (à Madrid) par Martin Luiz Guzman en 1929, roman censuré lui aussi. Le thème, dans le roman comme dans le film, est lié à la lutte de succession entre candidats à la Présidence de la République.

Mexique, 1920. Président de la République doit désigner son successeur (un militaire tout comme lui). Sa préférence va au premier ministre même si c’est le ministre de la défense qui est le plus populaire. De fil en aiguille, le ministre de la défense se trouve pris dans une opération tendant à le présenter comme candidat à la présidence. Il sera abattu avec ses plus proches collaborateurs... La Sombra del caudillo est un film-clés pour comprendre la Révolution mexicaine, pour comprendre en quoi elle n’a jamais pu aboutir.

J.-P.G.

R/D : JULIO BRACHO
Sc : Julio Bracho (uncredited), Jesús Cárdenas d’après le roman de/from the novel by Martín Luis Guzmán • Ph/C : Agustín Jiménez • M/Ed : Jorge Bustos • S : James L. Fields • Mus : Raúl Lavista • Déc/AD : Jésus Bracho, Jorge Fernández, Salvador Rodriguez Mena, Ramón Rodriguez Granada, Robert Silva • P : Rogelio González Chávez • 129’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Tito Junco, Roberto Cañedo, Tito Novaro, Tomás Perrin, Bárbara Gil

16 nov • 17h30 • AD

home
La sombra del caudillo