Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Le Camp

BELGIQUE 2012

Leur camp à Agamé au Bénin, les réfugiés l’appellent par pudeur : le site. Tout en marchant dans les allées, on navigue entre les traces qui témoignent de la nature réelle de l’endroit et le présent des hommes et des femmes qui le transforment en village. Le quotidien se partage entre la crainte d’un départ et la construction de maisons pour combler le vide, se rassurer en créant un environnement qui rappelle ce qu’ils ont quitté.

« La vie s’y déroule normalement. L’endroit est agréable, notre regard caresse les grands palmiers. Sous leur ombrage des maisons, des tentes sont disposées le long d’une grande allée propre. Parfois on aperçoit le célèbre logo « UNHCR » devenu une trace de peinture blanche qui s’écaille. Le camp a pris l’aspect d’un village de fortune, le cadre est tropical. Les réfugiés ont aménagé les lieux. Circuler sur le site (comme les réfugiés le nomment) et avoir l’impression d’être dans un village a provoqué la première fois un sentiment confus, de la honte peut- être, celle d’avoir oublié où on était. Le statut de l’endroit induisait un archétype qui devait rappeler, marteler chaque seconde, à travers quelques signes au moins, la nature dramatique du lieu... » Jean-Frédéric de Hasque.

R/D : JEAN-FRÉDÉRIC DE HASQUE • Sc : Jean-Frédéric de Hasque • Ph/C : Jean-Frédéric de Hasque • M/Ed : Frédéric Fichefet • S : Jean-Frédéric de Hasque • P : Bruno Tracq • 91’ • Num • Doc • Coul/Col

home
Le Camp