Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Le Cauchemar de Dracula

(Dracula) Royaume-Uni - 1958

Pour l’éternité, le Comte Dracula aura les traits de Christopher Lee. S’il n’apparaît que très peu dans le film (Peter Cushing/Van Helsing étant le véritable héros), il en donne une interprétation magistrale, réinventant une espèce de glamour victorien. En raison de restrictions budgétaires propres au fonctionnement du studio, l’intrigue polyphonique du roman de Stoker fut condensée, tour de force qu’accomplit Jimmy Sangster au prix de certaines coupes et aménagements. Outre le génie méconnu du décorateur Bernard Robinson qui pouvait transformer une chambre de bonne en château, la mise en scène de Fisher, d’une sobriété surprenante, touche à la clarté de l’évidence. L’une des qualités du film tient à une conception paradoxalement moderne du vampirisme, évacuant le folklore de ses divers pouvoirs surnaturels (pour raisons économiques avant tout, mais aussi par choix esthétique ; ces divers pouvoirs se retrouveront dans les productions vampiriques suivantes : transformation en chauve-souris dans les Maîtresses de Dracula ou reptation le long des murs dans les Cicatrices de Dracula). Le film est aussi violent dans les sentiments qu’il exprime que dans ses images parfois gores. Le final, splendide, appelle la lumière et la cendre.

F.G.

R/D : Terence Fisher • Sc : Jimmy Sangster • Ph/C : Jack Asher • M/Ed : James Needs • S : Jock May • Mus : James Bernard • Déc/AD : Bernard Robinson • Cos : Molly Arbuthnot, Rosemary Burrows • Eff Spé/Spe Eff : Sydney Pearson, Les Bowie • Maquillage/Make-up : Phil Leakey • P : Anthony Hinds • 82’ • 35 mm • Coul/Col • Int/Cast : Peter Cushing, Christopher Lee, Michael Gough, Melissa Stribling, John Van Eyssen, Carol Marsh, Olga Dickie

home
Le Cauchemar de Dracula