Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Les Cousins

France / 1958

- 

Charles, provincial timide, vient à Paris pour achever ses études. Il vit chez son cousin Paul, étudiant fanfaron et paresseux, et tombe bientôt amoureux de Florence. Celle-ci est sur le point de l’aimer mais se laisse séduire par Paul. Charles se réfugie alors dans le travail, mais échoue à son examen tandis que Paul est reçu. Désespéré, Charles se réfugie dans ses livres... pour être recalé alors que Paul est brillamment reçu malgré son manque d’assiduité. Charles saisit alors un revolver dans lequel il met une seule balle. Il veut mesurer une dernière fois la chance de son cousin. Il pointe l’arme sur Paul, tire... le coup ne part pas. Paul ignore que le revolver est chargé, tire à son tour en direction de Charles... qui s’écroule.

Gérard Blain fut la toute première star de la « Nouvelle Vague », puisque c’est lui que Chabrol a choisi pour le premier long métrage officiellement siglé NV : Le Beau Serge. Dans ce second long métrage, l’un des très rares films de Chabrol tourné à Paris, Blain a un rôle plus effacé et moins exubérant que celui de Jean- Claude Brialy. Son jeu est plus introverti, mais d’une intensité qu’il a toujours su garder. Blain, de manière aussi autodidacte qu’instinctive, fut l’un des premiers acteurs français à proposer ce type de jeu nerveux et animal, qui était le propre des grandes figures de l’Actors Studio. Certains aspects de son jeu ne sont pas sans rappeler l’inquiétude habitée de Montgomery Clift.
- 

R/D : CLAUDE CHABROL • Sc : Paul Gégauff, Claude Chabrol • Ph/C : Henri Decaë • M/Ed : Jacques Gaillard • S : Jean-Claude Marchetti • Mus : Paul Misraki • Déc/AD : Bernard Evain, Jacques Saulnier • P : Claude Chabrol, Paul Wagner • 110’ • 35mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Gérard Blain, Jean-Claude Brially, Juliette Mayniel, Stéphane Audran

- 

- Sam. 09 • 13h45 • PT

home
Les Cousins