Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Lumière silencieuse

Mexique / France / Pays-Bas / Allemagne – 2007

Johan et les siens sont des mennonites du nord du Mexique. En contradiction avec la loi de Dieu et des hommes, Johan, marié et père de famille, tombe amoureux d’une autre femme.

Les films de Carlos Reygadas, c’est le moins que l’on puisse dire, ne laissent pas indifférents. Qu’il s’agisse de Japon (2002) ou de Bataille dans le ciel (2005), le réalisateur a toujours su marquer le public, et travailler quelques zones troubles du cinéma, le repoussant dans ses retranchements esthétiques. Reygadas, par son obstination expérimentale, a toujours pû s’appuyer sur des directeurs de la photographie de grand talent. C’est encore le cas pour Lumière silencieuse, peut-être son plus beau film (dans tous les sens du terme), dans lequel Alexis Zabé atteint un niveau de quasi perfection dans l’usage de la lumière naturelle (qu’il s’agisse de portraits ou de paysages, les deux grandes tendances du cinéma de Reygadas, les corps et les visages devenant eux-mêmes ces paysages désolés que l’on traverse les yeux baissés). Le réalisateur déclarait au sujet de son directeur de la photographie : « J’ai choisi Alexis Zabé parce qu’il aime travailler à la lumière naturelle. Lumière silencieuse constituait donc un vrai challenge pour lui, d’autant plus difficile à relever que mon équipe technique était particulièrement réduite : onze personnes en tout, en comptant les assistants de production. Mais le résultat de son travail est somptueux.  »

R/D : Carlos Reygadas • Sc : Carlos Reygadas • Ph/C : Alexis Zabé • M/Ed : Natalia Lòpez • S : Raul Locatelli • Déc/ AD : Nohemi Gonzales • P : Carlos Reygadas, Jaime Romandia, Jean Labadie • 142’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Cornelio Wall, Maria Pankratz, Miriam Toews, Peter Wall

mar. 15 – 10h30 – PT..................................Mex

home
Lumière silencieuse