Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Lundi ou Mardi

CROATIE 1966

Marko Požgaj est journaliste, divorcé. Nous le suivons au cours d’une journée ordinaire. Tout au long du jour et de ses déplacements dans la ville, de nombreuses pensées, de nombreuses images, traversent son esprit. Dans un désordre apparent, des associations se créent avec le quotidien de la ville, avec les vies minuscules qu’il croise. Sentiments, fantasmes, désirs repeuplent le monde de Marko. Il pense à son enfance, à son ex- femme, à sa petite amie, son jeune fils et, surtout, à son père mort à la guerre. Toutes ces choses et ces êtres élisent domicile sous son crâne et reconfigurent sa vie.

Dans Lundi ou mardi, Mimica expérimente une narration inspirée d’une technique littéraire : le « courant de conscience » (dont on trouve l’un des meilleurs exemples dans l’Ulysse de James Joyce). Il s’agit le plus souvent d’un monologue intérieur fonctionnant pas associations plus ou moins libres. Mimica en donnait une version cinématographique tout à fait convaincante. Lundi ou mardi est de nouveau photographié par Tomislav Pinter. Il a su restituer, en plus de la vie intérieure du personnage, le génie d’un lieu : la ville de Zagreb, dont le film est également le portrait.

R/D : VATROSLAV MIMICA • Sc : Vatroslav Mimica, Fedor Vidas • Ph/C : Tomislav Pinter • M/Ed : Katja Majer • S : Fedor Jeler • Mus : Mil- jenko Prohaska • Déc/AD : Zvonimir Loncaric • P : Jadran Film / Donko Buljan • 77’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Slobodan Dimitrijevic, Pavle Vuisic, Gizela Huml, Fabijan Šovagovic, Srdan Mimica, Rudolf Kukic, Zoran Konstantinovic, Jagoda Kaloper

home
Lundi ou Mardi